fbpx
Kapt Media
Health

Vaccination contre la Covid-19 : les Camerounais résistent tandis que les étrangers s’engagent dans la campagne de vaccination

Selon un rapport du Programme élargi de vaccination (PEV), 90 % des personnes qui vont être vaccinées dans les centres agréés au Cameroun sont des personnes d’autres nationalités vivant dans ce pays.

De nombreux Camerounais s’accrochent à des théories du complot et restent réticents à l’idée de se faire vacciner contre le Covid-19, indique le rapport du PEV.

Le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a déclaré jeudi que la question de la sécurité du vaccin semble être restée une pierre d’achoppement.

Selon les experts, le gouvernement doit améliorer la communication autour de la campagne de vaccination. Les experts en communication sociale pensent que pour inspirer confiance aux gens, il sera important d’utiliser des leaders d’opinion pour influencer les convictions des gens sur le vaccin.

En avril, le Premier ministre camerounais Joseph Dion Ngute, ainsi que plusieurs ministres et membres du corps diplomatique, ont reçu les premières injections du vaccin Covid-19 afin d’encourager les Camerounais à se faire vacciner.

L’agence de presse chinoise Xinhua a rapporté qu’ils ont reçu la première injection lors d’une cérémonie de lancement qui s’est tenue dans la capitale, Yaoundé.

À ce propos, M. Ngute a déclaré qu’il avait confiance dans le vaccin et qu’il espérait que l’inoculation des fonctionnaires permettrait aux habitants de se sentir en sécurité pour se faire vacciner.

Les efforts de lutte contre la pandémie, y compris le programme de vaccination volontaire, nécessitent la pleine collaboration du peuple camerounais, a déclaré M. Ngute.

En dépit de la stratégie de communication élaborée par le ministère de la santé publique et ses partenaires sur la vaccination contre le Covid-19, la mobilisation des populations est limitée, a indiqué OCHA.

De plus, les vaccins à doses multiples découragent les bénéficiaires et il y a un manque général de suivi et de stratégie de mobilisation pour la deuxième dose du vaccin, a indiqué l’agence onusienne.

Dans un communiqué publié la semaine dernière, M. Ngute a demandé au gouvernement de lancer une campagne de sensibilisation concertée afin de surmonter la réticence de la population à prendre le vaccin Covid-19, selon la publication camerounaise Cameroon Tribune.

Le pays d’Afrique centrale a reçu 391 200 doses de vaccin Covid-19 par le biais de l’installation de Covax avec le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (Unicef) comme principal partenaire de livraison. L’Unicef et ses partenaires ont lancé une campagne de sensibilisation au vaccin Covid-19.

Néanmoins, en raison de l’hésitation à se faire vacciner dans le pays, l’adoption de la vaccination Covid-19 a été généralement faible, selon l’agence.

De plus, M. Ngute a convoqué la semaine dernière une réunion des ministres de la communication de la santé publique, accompagnés d’autres ministres du cabinet, afin d’évaluer la stratégie de la campagne nationale de vaccination et d’adopter des mesures pour permettre à davantage de Camerounais de se faire vacciner, rapporte Cameroon Tribune.

En effet, M. Ngute a attribué la réticence de la population à se faire vacciner à la désinformation sur les réseaux sociaux concernant les effets secondaires négatifs des vaccins.

Lors de la réunion, le ministre de la communication, René Emmanuel Sadi, a indiqué aux médias qu’il y aura des conférences de presse explicatives conjointes dans les prochains jours.

Avec un taux de létalité de 1,6 %, le Cameroun reste le 12ᵉ pays africain avec le plus grand nombre d’infections, selon l’OCHA.

Depuis l’enregistrement du premier cas en mars de l’année dernière, les derniers chiffres montrent que le Cameroun a enregistré 80 328 cas de Covid-19, avec 35 261 guérisons et 1 313 décès.

Related posts

Paxlovid : le régulateur européen approuve sous conditions la pilule COVID-19 de Pfizer

Franklin NIMPA

Côte d’Ivoire : Sylvain Gbohouo suspendu par la FIFA

marie Lisette Zogo

Lutte contre la Poliomyélite: Journée nationale étendue dans le pays

marie Lisette Zogo

Cameroun : Ndélélé, une localité fortement touchée par la malnutrition

Franklin NIMPA

COVID-19 : L’Afrique du Sud touchée par une troisième vague

marie Lisette Zogo

Lutte contre la famine : Un accord de cinq ans signé par la FAO pour améliorer la sécurité alimentaire et la nutrition au Cameroun

Franklin NIMPA

Leave a Comment