fbpx
Kapt Media
Health

Un nouveau préservatif Prudence plus sur le marché camerounais.

La salle de conférences du Ministère de la Santé a servi de cadre ce  14 juillet 2021 à la cérémonie de lancement officiel du nouveau préservatif prudence plus.

 « Nous voulons un préservatif qui nous donne de la prestance, qui est dans l’air du temps, qui nous protège efficacement contre le VIH/SIDA et les autres maladies sexuellement transmissibles et nous évite des grossesses non désirées ». C’est pour répondre à ces attentes et à bien d’autres que le Gouvernement camerounais et ses partenaires financiers et sociaux engagés dans la lutte contre cette maladie ont entrepris la production d’un nouveau produit susceptible de satisfaire aux aspirations de ses utilisateurs.

Présidée au nom du Ministre de la Santé Publique par Monsieur l’Inspecteur Général des Services Administratifs, MAÏNA DJOULDE, la cérémonie de ce jour a permis de dévoiler la nouvelle gamme de préservatifs aux parfums vanille et chocolat désormais connus sous l’appellation de Prudence Plus pour la version classique et Prudence Plus Prestige pour la version haut de gamme. En appréciant les efforts fournis par l’Association camerounaise pour la Communication et le Marketing Social (ACMS) dans l’amélioration de la qualité de produit, l’IGSA n’a pas manqué de rappeler que cette démarche rentre un droite ligne des actions menées par le Minsanté à travers ses démembrements, pour barrer la voie au VIH SIDA. Il a à l’occasion invité l’assistance à l’utilisation adaptée du produit pour des résultats encore plus satisfaisants.

Pour Madame la Présidente du Conseil d’Administration de l’ACMS, Dr Françoise NISSACK,  ce produit homologué par le Ministère de la Santé participera à coup sûr à intensifier la lutte contre les IST/SIDA, en diminuant le nombre de nouvelles infections et dans une moindre mesure en aidant à atteindre  l’objectif des trois 90 fixé par l’OMS à savoir,  90 % des personnes vivant avec le VIH connaissent leur statut; 90 % des personnes infectées par le VIH dépistées reçoivent un traitement antirétroviral durable; 90 % des personnes recevant un traitement antirétroviral ont une charge virale durablement supprimée.

En attendant, c’est  » Chaussé comme jamais » que les utilisateurs de ce préservatif relooké apporteront leur contribution dans la bataille engagée pour bouter le VIH/SIDA hors de nos frontières.

Related posts

Côte d’Ivoire : La patiente atteinte d’Ebola est « guérie »

marie Lisette Zogo

Brésil : le président envisage d’autoriser les personnes vaccinées à ne pas porter de masque facial

Franklin NIMPA

Covid-19 : Le grand pèlerinage interdit aux touristes étrangers cette année

marie Lisette Zogo

Cameroun : Campagne pour changer les attitudes envers l’utilisation du préservatif féminin

Franklin NIMPA

Cameroun : L’hôpital régional d’Ebolowa – Des installations bien conçues et bien équipées

Franklin NIMPA

Leave a Comment