fbpx
Kapt Media
Diaspora Society

U.S.A : Un Camerounais condamné pour fraude en ligne

Le meneur et responsable d’une bande de huit personnes a été condamné à la prison fédérale pour son rôle dans le vol de plus de 726 000 dollars à une société sud-coréenne, a annoncé le procureur américain par intérim Jennifer B. Lowery.

Résident permanent légal de Houston, Frankline Bate Okpu, 35 ans, a plaidé coupable le 25 janvier.

Aujourd’hui, le juge de district Lynn N. Hughes l’a condamné à 36 mois de prison. Il a également été condamné à payer 350 938 dollars de restitution. N’étant pas un citoyen américain, il pourrait faire l’objet d’une procédure d’expulsion après sa peine de prison.

Okpu avait orchestré un stratagème pour voler de l’argent à Daesang Corporation, un producteur d’aliments de consommation basé à Séoul, en Corée du Sud.

En été 2017, Daesang a cherché à importer du porc et du poulet congelés des États-Unis pour le prochain festival de la Lune en Corée du Sud. Ils ont contacté Trinity Food – une société qui s’était présentée comme un fournisseur légitime de produits alimentaires congelés.

Daesang a ensuite échangé des courriels et des messages sur whatsapp avec Trinity, avec qui elle a finalement conclu un contrat. Daesang a viré 726 000 dollars sur un compte de la Bank of America à Houston qui appartenait à Okpu. Entre septembre et décembre 2017, Okpu et ses complices ont transféré l’argent sur d’autres comptes et l’ont converti pour leur propre usage.

Okpu a recruté d’autres personnes pour ouvrir des comptes bancaires et encaisser des chèques dans diverses banques à Houston, Miami, en Floride, et Los Angeles, en Californie, pour obtenir une part de l’argent volé.

Ne recevant jamais le produit qu’ils avaient payé, Daesang a demandé l’aide des autorités américaines.

Libéré sous caution, M. Okpu a été placé en détention après le verdict rendu ce jour. Il y restera en attendant d’être transféré dans un établissement pénitentiaire du Bureau des prisons des États-Unis, dont le nom sera déterminé dans un avenir proche.

Sept autres personnes ont plaidé coupables de leur rôle dans cette affaire. Un dernier homme – Pascal Ayuk Ayuketta, 39 ans, citoyen camerounais, est un fugitif et un mandat d’arrêt reste en suspens pour lui.

Cette enquête a été menée par le FBI et le service d’enquête criminelle de l’IRS. De son côté, l’assistant du procureur des États-Unis, Edward Gallagher, a poursuivi le dossier.

Related posts

Cameroun : Procès fictif pour le massacre de l’école de Kumba

Franklin NIMPA

Assainissement : Les commerçants du marché Melen « n’ont pas eu moins chaud »

marie Lisette Zogo

Cameroun : Ouverture du nouveau site de production des passeports délivrés en quarante-huit heures à Yaoundé

Franklin NIMPA

Lycée technique de Njombe-Penja : Un élève perd son bras gauche après une bagarre

marie Lisette Zogo

Nord-Ouest : Des hommes armés enlèvent une sénatrice camerounaise et demandent une rançon

Franklin NIMPA

Leave a Comment