fbpx
Kapt Media
World

Singapour : Un Britannique emprisonné pour avoir refusé de porter un masque

Un Britannique a été emprisonné pendant six semaines à Singapour pour avoir refusé de porter un masque facial et avoir causé une nuisance publique, selon les autorités de Singapour.

Lors d’un procès qui s’est tenu le 18 août, Benjamin Glynn, 40 ans, a été reconnu coupable de quatre chefs d’accusation pour avoir refusé de porter un masque dans un train en mai et lors d’une comparution ultérieure devant le tribunal en juillet, ainsi que pour avoir causé une nuisance publique et utilisé des mots menaçants à l’égard de fonctionnaires.

Glynn a été libéré le 19 août en raison du temps qu’il a passé en détention depuis son arrestation le 19 juillet. Il sera expulsé de Singapour, a déclaré le département des prisons du pays.

Benjamin Glynn travaillait dans une société de recrutement britannique à Singapour depuis janvier 2017 et a été arrêté quelques semaines avant qu’il ne prévoie de rentrer chez lui pour occuper un nouvel emploi.

Le Singapour a bien contrôlé la pandémie de COVID-19 et a pris des mesures sévères contre ceux qui violent les règlements de prévention des épidémies.

En mai, le gouvernement singapourien a interdit à neuf ressortissants britanniques de travailler dans le pays après qu’ils ont violé les règles de prévention de la COVID-19 en faisant la fête sur un yacht.

Auparavant, en juin 2020, les autorités singapouriennes avaient ordonné une interdiction similaire pour quatre citoyens britanniques qui s’étaient rendus dans un bar, violant ainsi les règles de prévention des épidémies du pays.

Related posts

Coupe de France : Jean Castelleto et Nantes se qualifies pour la finale

marie Lisette Zogo

Covid-19 : MSF exhorte à ne pas négliger l’approvisionnement en oxygène médical

Franklin NIMPA

Premier League : Nouveau record pour Sadio Mané

marie Lisette Zogo

Elim CDM 2022 : L’Argentine dévoile sa liste de joueurs

marie Lisette Zogo

Cameroun : l’importation de plaques, feuilles et bandes d’aluminium au cours de la période 2019-20 reflète une demande remarquable ; baisse de 32% estimée pour 2021

Franklin NIMPA

Guerre en Ukraine : Hausse du pétrole en raison de l’alerte nucléaire russe et de l’impact des sanctions bancaires

Franklin NIMPA

Leave a Comment