fbpx
Kapt Media
Health

Santé : Des Médecins font face à la COVID-19 et traitent des patients dans l’ouest du Cameroun

De bonne heure, dans la matinée d’un jour ouvrable, la clinique chinoise de Bangante, une petite ville de la région de l’Ouest du Cameroun, était déjà pleine de patients locaux.

Parmi eux se trouvait Rose Nya, 70 ans, qui souffrait de cataracte depuis plus de 10 ans.

« J’ai des maux de tête et des problèmes oculaires qui provoquent des écoulements nasaux incontrôlables », a déclaré Nya, mère de quatre enfants, en attendant avec impatience une équipe de 21 médecins spécialistes chinois, arrivés jeudi dans la ville pour une campagne de consultation et de traitement gratuits de deux jours.

La ville de Bangante est entourée de nombreuses communautés rurales où la faune et la flore sont abondantes et les habitations dispersées, mais sans hôpitaux. Les villageois sont souvent confrontés à des problèmes de santé tels que la typhoïde, le paludisme, la cataracte, les rhumatismes, mais la plupart d’entre eux, comme Martin Ngamga, 68 ans, qui a parcouru plus de 20 km à pied pour bénéficier de la campagne, ne peuvent pas se payer des services médicaux.

« J’ai appris l’existence de la consultation sur la station de radio et les groupes WhatsApp. Si la médecine chinoise peut m’aider mieux que les autres, je serai très heureux car les médicaments sont gratuits. Savez-vous qu’il y a des gens qui meurent parce qu’ils n’ont pas les moyens (de se soigner) ? » a demandé Ngamga en rejoignant Nya dans la file d’attente.

Face à la persistance des infections à la COVID-19 dans la nation d’Afrique centrale, qui alimente la peur et l’anxiété du public, les médecins chinois ont continué à traiter les patients souffrant de diverses affections, soulignant ainsi la coopération cordiale en matière de santé entre la Chine et le Cameroun, a déclaré Tian Yuan, chef de l’équipe médicale chinoise au Cameroun, lors de la cérémonie de lancement de la campagne.

« Notre seul objectif est de permettre aux patients de bénéficier de services médicaux chinois de haute qualité et de leur faire ressentir l’amour de l’autre côté du monde sans sortir du pays. Nous ferons de notre mieux, avec amour et efforts, pour aider les citoyens dans le besoin », a déclaré M. Tian en s’adressant à Nya et à des centaines d’autres patients qui s’étaient rassemblés dans les locaux du conseil municipal de Bangante pour être consultés et traités.

De son côté, Eric Niat, maire du conseil municipal de Bangante, a remercié les médecins chinois d’avoir bravé la COVID-19 pour fournir des services de santé à la population locale.

« Grâce à l’excellente coopération sanitaire sino-camerounaise, nous avons décidé d’inviter l’équipe d’experts chinois pour aider notre population. Cet événement a été organisé parce que dans notre pays, nous sommes très en retard en termes de fourniture de soins de santé à nos populations, surtout dans un environnement rural comme le nôtre. Il était donc nécessaire d’organiser cet événement avec l’aide de la Chine », a déclaré le maire de 47 ans.

Eric Niat

Après la cérémonie de lancement dans la journée, un bon nombre de patients des villages voisins et de Bangante ont fait la queue pour voir les médecins de différents départements, qui étaient ici en tant que membres de la 21ᵉ équipe médicale chinoise au Cameroun.

Parmi les premiers patients consultés figuraient Nya et Ngamga.

Pour la première fois depuis près de 12 ans, Ngamga s’est senti soulagé lorsque sa maladie a été détectée par une échographie. Avant cela, il avait consulté plusieurs fois des médecins, mais les résultats n’étaient pas satisfaisants.

« Je peux déjà sourire, mais je ne vais pas encore rire car le médecin m’a dit qu’il avait découvert ce qui me dérangeait. Il m’a dit que c’était un kyste rénal et m’a rassuré en me disant que j’irai bien une fois opéré », a déclaré Ngamga, père de huit enfants, en souriant.

Ngamga

Nya s’est vu proposer des médicaments chinois pour soigner son état. « Je suis très heureuse. Tout cela (consultation et traitement) est gratuit ? Je remercie les Chinois d’être venus m’aider. Je devais me rendre à l’hôpital demain, mais maintenant que j’ai mes médicaments, je ne peux que dire merci. »

Au total, plus de 300 patients ont reçu un diagnostic et des traitements pour la journée de jeudi.

Le maire Niat a déclaré que son peuple était émerveillé et impressionné par la gentillesse et l’efficacité des médecins chinois.

 » Je suis vraiment reconnaissant à la Chine pour ces personnes (médecins chinois) qui viennent ici. Ils sont si grands, si amicaux et prennent vraiment soin de notre population. C’est donc quelque chose que nous souhaitons renouveler à l’avenir », a déclaré le maire.

Eric Niat

Pour Wang Haijun, un acupuncteur de 44 ans, aider la population pendant la campagne de soins gratuits a été très satisfaisant.

Le Cameroun est son premier poste de mission en Afrique. Mais avant d’arriver au Cameroun, il avait passé plus de 13 ans à Taiyuan, la capitale de la province chinoise du Shanxi, à enseigner la méthode traditionnelle chinoise de traitement.

« J’espère pouvoir transférer certaines de mes compétences à des Camerounais avant de partir ».

A déclaré Wang

La clinique gratuite s’est déroulée de jeudi à vendredi.

Dans le cadre de la campagne, l’équipe médicale a fait don au conseil de Bangante de fournitures anti-COVID-19, notamment des masques chirurgicaux et des masques faciaux, ainsi que de plusieurs équipements de protection individuelle.

La Chine a commencé à envoyer des équipes médicales au Cameroun en 1975 et 711 professionnels de la santé ont travaillé au Cameroun depuis lors.

Related posts

Gabon : Aubameyang diagnostiqué avec des « lésions cardiaques » après avoir quitté l’isolement COVID

Franklin NIMPA

Nigeria : Alerte à la variante Omicron de la COVID-19 !

Franklin NIMPA

COVID-19 : Poutine s’isole après la découverte de cas dans son entourage

marie Lisette Zogo

Cameroun : Mbam & Kim – Le CERAC apporte son soutien à la santé de la population

Franklin NIMPA

RDC : Une enquête sur les abus sexuels met l’OMS à genoux

Franklin NIMPA

Santé : Les bienfaits du manioc en Afrique

Franklin NIMPA

Leave a Comment