fbpx
Kapt Media
Africa Health

Rwanda : La population non vaccinée confrontée à des restrictions

Afin de minimiser la propagation du coronavirus et d’encourager les sceptiques à se faire vacciner, le gouvernement rwandais a imposé des restrictions aux personnes non vaccinées dans le pays, en les excluant des restaurants intérieurs, des lieux de culte, des transports publics et des bars à partir du 20 décembre.

Les mesures ont été annoncées par le bureau du Premier ministre lundi et seront revues en fonction des évaluations sanitaires.

Le gouvernement a également interdit les réceptions liées aux mariages, les mariages traditionnels, civils et religieux ne devant pas dépasser 40 personnes, selon le communiqué.

Les fêtes et tout autre type de célébrations sont interdites, ajoute le communiqué.

Il a également demandé aux chefs d’entreprise de tout le pays de veiller à ce que leurs employés soient entièrement vaccinés.

Le ministère de la Santé peut fermer temporairement des locaux publics ou privés dans lesquels ont été identifiés des groupes de personnes infectées par la COVID-19, prévient le communiqué.

Le gouvernement a exhorté tous les citoyens et les résidents du Rwanda à se faire vacciner et à se soumettre à des tests fréquents.

Il a également encouragé les personnes à travailler à distance tout en continuant à observer les mesures préventives. Des pénalités seront appliquées en cas de non-respect, a-t-il averti.

Plus de 7,2 millions de personnes dans ce pays d’Afrique de l’Est ont reçu le premier vaccin COVID-19 et 4,8 millions sont complètement vaccinées, selon le ministère de la santé.

À la date de lundi, le Rwanda avait enregistré un total de 101 582 cas de COVID-19 et 1 344 décès.

La semaine dernière, le Rwanda a annoncé des mesures préventives plus strictes concernant la COVID-19, qui sont entrées en vigueur le 16 décembre après la confirmation des six premiers cas de la variante Omicron dans le pays, suspendant ainsi les boîtes de nuit et augmentant le nombre de jours de quarantaine pour les voyageurs à l’arrivée.

Tous les voyageurs à l’arrivée doivent être mis en quarantaine pendant trois jours dans un hôtel désigné, à leurs frais. Un test PCR COVID-19 sera effectué à l’arrivée et un test supplémentaire sera effectué le troisième jour et le septième jour à leurs propres frais à partir de la date d’arrivée.

Le gouvernement avait réintroduit la quarantaine obligatoire de 24 heures pour les voyageurs entrants en novembre après la détection de la variante Omicron en Afrique du Sud.

Related posts

Mali : livraison de 2 hélicoptères de combat et des Radars de surveillance par la Russie

marie Lisette Zogo

Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo et Simone, la séparation est officiel

marie Lisette Zogo

CAN 2021 : Revivez en images la cérémonie d’ouverture de la CAN

marie Lisette Zogo

RDC : Une enquête sur les abus sexuels met l’OMS à genoux

Franklin NIMPA

RD Congo : Quatorze morts dans une attaque à la machette dans la province d’Ituri

Franklin NIMPA

Afrique : Une opération contre les insurgés islamistes dans quatre pays d’Afrique de l’Ouest

Franklin NIMPA

Leave a Comment