fbpx
Kapt Media
Africa

RDC : les habitants fuient après l’éruption d’un volcan

Pour la première fois depuis près de vingt ans, le Mont Nyiragongo, en République démocratique du Congo, est entré en éruption, envoyant de la lave sur une route principale, alors que les habitants, paniqués, tentaient de fuir la ville de Goma.

Aucun ordre d’évacuation n’a été donné par les autorités et il n’y a pas eu d’information immédiate sur d’éventuelles victimes.

Mais des témoins ont déclaré que la lave avait englouti une autoroute reliant Goma, qui compte deux millions d’habitants, à la ville de Beni, dans la province du Nord-Kivu.

La dernière éruption du Mont Nyiragongo, en 2002, avait fait des centaines de morts et recouvert de lave les pistes d’aéroport.

La mission de maintien de la paix des Nations unies, connue sous le nom de MONUSCO, a diffusé sur Twitter des images spectaculaires de Goma, indiquant qu’elle effectuait des vols de reconnaissance au-dessus de la ville où elle dispose d’une importante base.

Mais cela n’a pas empêché des milliers de personnes de fuir, souvent à pied, vers la frontière avec le Rwanda, juste après la ville. Des klaxons ont retenti et des motos-taxis se sont déplacés alors que les gens tentaient de s’échapper dans la panique.

L’absence d’annonces immédiates de la part des autorités et les récits contradictoires qui circulent sur les réseaux sociaux n’ont fait qu’ajouter au sentiment de chaos qui règne à Goma.

Les autorités de l’Observatoire volcanologique de Goma ont d’abord déclaré que c’était le volcan Nyamulagira voisin qui était entré en éruption. Les deux volcans sont situés à environ 13 km l’un de l’autre.

Le volcanologue Charles Balagizi a déclaré que le rapport de l’observatoire était basé sur la direction dans laquelle la lave semblait s’écouler, c’est-à-dire vers le Rwanda plutôt que vers Goma.

Goma se trouve le long de la frontière entre le Congo et le Rwanda voisin, et est un centre régional pour de nombreuses agences humanitaires dans la région.

Le volcan est également proche du parc national des Virunga, qui abrite quelques-uns des derniers gorilles de montagne du monde.

Si Goma accueille de nombreux casques bleus et travailleurs humanitaires, une grande partie de l’est de la RD Congo est également menacée par une myriade de groupes armés qui se disputent le contrôle des ressources minérales de la région.

Related posts

Ouganda : Suspension de 54 ONG par l’État

marie Lisette Zogo

CAF : Publication du calendrier des matchs de la Coupe d’Afrique des Nations TotalEnergies, Cameroun 2021

Franklin NIMPA

Nigeria : Quatre soldats tués dans une attaque déjouée du groupe djihadiste ISWAP

Franklin NIMPA

Tchad : La vie n’est plus qu’une question d’argent pour certains habitants

Franklin NIMPA

Veron Mosengo: « La CAN 2023 en Côte d’Ivoire sera une référence en la matière» 

Armense Nya

Soudan du Sud : Dissolution du Parlement par Salva Kiir

marie Lisette Zogo

Leave a Comment