fbpx
Kapt Media
Africa

RCA : Une grave crise des denrées alimentaires menace la moitié de la population

Alors que la République centrafricaine (RCA) subit de plein fouet les conséquences du conflit en cours et de Covid-19, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM) mettent en garde contre l’insécurité alimentaire aiguë.

D’après la FAO et le PAM, près de la moitié de la population de la RCA (47 %) souffre d’une forte augmentation de l’insécurité alimentaire aiguë, alors que le pays se prépare à une nouvelle période de soudure difficile.

Entre avril et août, plus de 2,2 millions de personnes, dont la plupart vivent dans des zones rurales, risquent de se trouver en situation d’insécurité alimentaire aiguë (phase 3 ou plus du CIP). Une intervention d’urgence est nécessaire pour prévenir les décès et les pertes de moyens d’existence, selon l’analyse fondée sur le dernier cadre de classification intégrée des phases de la sécurité alimentaire (CIP).

Au total, plus de 1,6 million de personnes (un tiers de la population) sont en situation de crise (phase 3 de la CIB), ce qui signifie qu’elles peuvent être amenées à sauter des repas ou à vendre le peu qu’elles ont pour acheter de la nourriture. En outre, plus de 630 000 personnes (un dixième de la population) sont en situation d’urgence (phase 4 de l’IPC), ce qui signifie qu’elles peuvent être amenées à vendre leur dernier animal ou leur dernière source de revenus, à retirer leurs enfants de l’école ou à recourir à la mendicité.

« La population de la République centrafricaine a enduré une décennie de conflits violents et l’insécurité alimentaire a augmenté ces dernières années. Les perspectives en matière d’insécurité alimentaire n’ont cependant jamais été aussi sombres. Les perspectives en matière d’insécurité alimentaire n’ont jamais été aussi sombres », a déclaré Perpetua Katepa-Kalala, représentante de la FAO en RCA. « À cause de Covid-19, les frontières et les marchés sont fermés ou restreints, ce qui empêche la circulation des denrées alimentaires et fait grimper leurs prix. La période de soudure va bientôt s’installer et les pluies rendront les routes de terre du pays impraticables.

Dans ce pays, la période de soudure (mai-août) est la principale période de croissance des cultures, une période juste avant la première récolte, lorsque le grain de la culture précédente est épuisé.

« Nous devons briser le cercle vicieux du conflit et de la faim en République centrafricaine », a déclaré Aline Rumonge, directrice adjointe du PAM en RCA. « Jamais auparavant nous n’avons vu autant de personnes poussées aussi brutalement à la limite de la survie. Plus d’un demi-million de personnes sont au bord de la famine. Nous devons agir maintenant et de toute urgence pour sauver des vies avant qu’il ne soit trop tard.

Related posts

CAN 2021 : Coup dur pour le Nigeria

marie Lisette Zogo

L’UA suspend le Soudan jusqu’à la remise des clés de la transition à une autorité civil

marie Lisette Zogo

Le ministre des finances louis Paul Motaze était à Bangui

marie Lisette Zogo

Djibouti : Julien Mette démis de ses fonctions

marie Lisette Zogo

Boko Haram : 720 combattants se sont rendus et sont maintenant sous la garde de Borno

Franklin NIMPA

Elim Mondial 2022 : Programme des deux dernières journées en zone Afrique

marie Lisette Zogo

Leave a Comment