fbpx
Kapt Media
Portait

Portrait : Qui était Modeste M’bami?

Modeste M’Bami, ancien international camerounais de 40 ans, est décédé brusquement ce samedi 7 janvier 2023 au Havre. Il a joué pour le Paris Saint-Germain et l’Olympique de Marseille entre 2003 et 2009, ainsi que pour les Lions indomptables pendant neuf ans entre 2000 et 2009.

Formé à l’Académie Kadji Sports et au Dynamo Douala, M’Bami a commencé sa carrière professionnelle en France en jouant pour Sedan pendant trois saisons. Il a ensuite rejoint le Paris Saint-Germain, sous l’entraînement de Vahid Halilhodzic, avant de rejoindre l’Olympique de Marseille. Il a remporté une médaille d’or aux Jeux olympiques de Sydney 2000 en marquant le but décisif pour éliminer le Brésil en quarts de finale. Huit ans plus tard, il a perdu la finale de la CAN contre l’Égypte.

Au Paris Saint-Germain, M’Bami a marqué son premier but contre Guingamp, mais sa première saison a été perturbée par une grave blessure à la jambe qui l’a éloigné des terrains pendant plusieurs mois. Après trois saisons, il a été transféré à l’Olympique de Marseille, où son temps de jeu était intermittent et dépendant des blessures des titulaires.

En 2009, il a quitté la France pour jouer pour l’UD Almeria en Espagne pendant trois saisons. Il a ensuite continué à jouer pour des clubs en Chine, en Arabie saoudite et en Colombie. En 2014, il est retourné en France, au Havre, où il a mis fin à sa carrière professionnelle en 2016.

Avec la sélection camerounaise, M’Bami a remporté une victoire remarquable aux Jeux olympiques de Sydney 2000. Les Lions indomptables ont remporté la finale d’une manière épique, menant 2-0 à la pause pour finalement remporter le match aux tirs au but. M’Bami s’est particulièrement illustré en marquant un but décisif pour éliminer le Brésil de Ronaldinho en quarts de finale.

À son retour au Cameroun, M’Bami a reçu le titre de Chevalier de l’Ordre, bien qu’il n’avait pas encore 18 ans.

Related posts

Cameroun : Accueil du champion de l’UFC Francis Ngannou par un public chaleureux

Franklin NIMPA

Communauté Bamoun : Portrait de Nabil Mbombo Njoya, le nouveau Roi

marie Lisette Zogo

« Je suis Camerounaise, mais j’aime les musiciens nigérians » -Kimberly Ayuk, artiste musicienne

Franklin NIMPA

Les circonstances de la mort d’une Camerounaise quelques heures après l’obtention de sa résidence au Japon étaient-elles évitables ?

Franklin NIMPA

Bernard Tapie, portrait de « l’homme aux mille vies »

marie Lisette Zogo

Kigali donne son feu vert à la nomination d’Antoine Anfré au poste d’ambassadeur

marie Lisette Zogo

Leave a Comment