fbpx
Kapt Media
Africa

Nigeria : Le président Buhari condamne le massacre d’environ 200 villageois à Zamfara

Le président Muhammadu Buhari a exprimé son indignation face aux dernières informations faisant état du massacre de plusieurs villageois par des bandits en fuite à Zamfara.

Garba Shehu, l’attaché de presse du président, a déclaré dans un communiqué samedi à Abuja que le président, qui réagissait aux informations faisant état de massacres à grande échelle, a déclaré :

« Les dernières attaques des bandits contre des personnes innocentes sont un acte de désespoir de la part de meurtriers de masse, qui subissent maintenant une pression implacable de la part de nos forces militaires qui sont bien équipées pour affronter efficacement ces ennemis de l’humanité. Conformément à mon engagement de m’attaquer de front au monstre du terrorisme, permettez-moi de rassurer ces communautés assiégées et les autres Nigérians que ce gouvernement ne les abandonnera pas à leur sort, car nous sommes plus que jamais déterminés à nous débarrasser de ces hors-la-loi. Ces criminels seront de l’histoire ancienne, parce que nous n’allons pas relâcher nos opérations militaires en cours pour nous débarrasser de ces voyous qui terrorisent des innocents. »

Garba Shehu

La presse nigériane a signalé l’attaque de cinq villages dans les zones de gouvernement local d’Anka et de Bukkuyum entre mardi et mercredi. Samedi, les habitants ont déclaré avoir enterré environ 200 victimes de l’attaque.

Samedi, le président Buhari a lancé un appel à la patience aux communautés touchées, déclarant : « Nous sommes farouchement déterminés à enfumer et à détruire ces hors-la-loi qui n’ont aucun respect pour le caractère sacré de la vie. » Il a exprimé sa sympathie aux survivants et aux familles des personnes tuées.

Selon lui, l’armée et l’armée de l’air travaillent ensemble pour se débarrasser de ces « criminels sans cœur ».

Il a ajouté que l’armée avait déjà acquis davantage d’équipements pour traquer et éliminer « les gangs criminels qui soumettent des innocents au règne de la terreur, y compris l’imposition illégale de taxes sur les communautés assiégées. »

Related posts

CAN 2021 : Patrice Motsepe « Le Cameroun est prêt à 99% »

marie Lisette Zogo

Tchad : Hissène Habré, portrait de la terreur tchadienne

marie Lisette Zogo

ONU : Le changement climatique alimente de nouveaux conflits violents en Afrique

Franklin NIMPA

CAN 2021 : Revivez en images la cérémonie d’ouverture de la CAN

marie Lisette Zogo

Ouganda : Le président Museveni récompense les médaillés olympiques de 2020 en espèces et en véhicules

Franklin NIMPA

Égypte : condamnation à mort de 10 personnes pour avoir planifié des attaques

Franklin NIMPA

Leave a Comment