fbpx
Kapt Media
Africa

Nigeria : Le chef de Boko Haram-Shekau serait sérieusement touché

Suite à une série de combats avec des combattants du groupe rival État islamique en Afrique de l’Ouest (Iswap), Abubakar Shekau et plusieurs de ses hommes ont été encerclés le 20 mai 2021 dans leur fief, la forêt de Sambisa, selon ces sources.

À en croire une source, pour éviter d’être capturé, Shekau s’est tiré une balle dans la poitrine, qui a traversé son épaule et l’a grièvement blessé.

Effectivement, le chef de la secte terroriste Boko Haram aurait été gravement blessé dans cette tentative de suicide pour éviter une capture fatale des djihadistes rivaux liés à l’État islamique dans le nord-est du Nigeria, ont indiqué jeudi à l’AFP deux sources proches des services de renseignement. En outre, certains de ses combattants ont réussi à s’échapper et l’ont emporté avec eux.

Une deuxième source des services de renseignement a indiqué à l’AFP qu’Abubakar Shekau avait été grièvement blessé après avoir activé des explosifs dans la maison où il s’était réfugié avec ses hommes. Contactées par l’AFP, l’armée et les autorités nigérianes n’avaient pas réagi en fin de matinée. Cela fait plus de dix ans que le nord-est du Nigeria est en proie à une insurrection djihadiste. Commencé par les attaques de Boko Haram en 2009, le conflit a fait plus de 40 000 morts et contraint deux millions de personnes à fuir leur foyer. La violence s’est ensuite étendue au Niger, au Tchad et au Cameroun voisins. En 2014, Abubakar Shekau et son groupe ont enlevé près de 300 adolescentes dans un pensionnat de Chibok, suscitant l’indignation internationale.

À plusieurs reprises depuis le début de l’insurrection, le chef djihadiste insaisissable et violent a été donné pour mort. En 2016, le groupe s’est scindé en deux, la faction historique dirigée par Abubakar Shekau contrôlant la zone autour de la forêt de Sambisa et l’Iswap reconnu par l’État islamique (EI), dont le fief se trouve autour du lac Tchad.

Par ailleurs, les deux groupes djihadistes combattent l’armée nigériane et s’affrontent pour le contrôle de territoires. Ces dernières années, Iswap a gagné en puissance, gagnant des territoires et lançant des attaques plus sophistiquées.

Related posts

Football: Nathan Ngoumou dit non au Gabon pour jouer en équipe de France Espoir

marie Lisette Zogo

Nigeria : Twitter suspendu après la suppression d’un tweet du président

Franklin NIMPA

Diplomatie : Le Nigeria accueillera la conférence sur la sécurité maritime dans le Golfe de Guinée

Franklin NIMPA

Afrique : La RD du Congo rejoint officiellement la Communauté d’Afrique de l’Est (CAE)

Franklin NIMPA

Mali : Retrait des soldats français déjà entamé à Kidal

marie Lisette Zogo

Visite du commandant de la force opérationnelle interarmées à la base logistique continentale de l’UA

Franklin NIMPA

Leave a Comment