fbpx
Kapt Media
Africa Society

Nigeria : hospitalité envers les réfugiés camerounais

Les communautés du Nigeria qui accueillent des réfugiés Camerounais ont été saluées pour leur hospitalité envers leurs invités.

Plus de 80 000 réfugiés camerounais ont trouvé refuge dans les États de Cross River, Taraba, Benue et Akwa Ibom, entre autres.

S’exprimant après la distribution de denrées alimentaires dans les camps de réfugiés de l’État de Cross River, les dirigeants de deux organisations non gouvernementales (ONG), Community Refugee Relief Initiative (CRRI) et Fomunyoh Foundation (FF), ont déclaré que l’hospitalité des Nigérians envers les Camerounais réfugiés dans le pays était remarquable et un geste rare.

La Nation a appris que les ONG ont distribué des produits alimentaires tels que du riz, des nouilles, des jus de fruits, entre autres, dans les camps de réfugiés des zones rurales et urbaines ainsi que dans les grandes villes, notamment Calabar, Oban, Akor, Adagom I & III, Okend, Ajasor et Basua, tous dans l’État de Cross River, Ikyogen dans l’État de Benue et Abuja.

Le Dr Celestine Atangcho et Christopher Fomoyouh, président du conseil d’administration du CRRI et président/fondateur de FF, ont déclaré qu’ils avaient été impressionnés par l’hospitalité des Nigérians envers les réfugiés camerounais vivant dans le pays.

Fomunyoh a déclaré : « Nous remercions les Nigérians pour leur gentillesse. Nous avons été touchés par leur comportement. Je vois l’amour que les Nigérians portent à ces réfugiés. C’est remarquable ; c’est vraiment un amour fraternel. Nous voulons remercier les États qui accueillent les réfugiés, à savoir Cross River, Akwa Ibom, Benue, Taraba et d’autres États où il peut y avoir quelques réfugiés, y compris le territoire de la capitale fédérale. Il y a un camp de réfugiés à Abuja ». Le gouverneur de l’État de Cross River, Ben Ayade, a exhorté le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés (HCNUR) à trouver des moyens de collaborer avec l’État pour répondre aux défis des réfugiés.

Fomunyoh

Il s’est exprimé par le biais du commissaire à la coopération internationale pour le développement, le Dr Inyang Asibong, lors d’une visite de représentants du HCR. Elle a déclaré qu’il était nécessaire de dresser le profil des activités de l’organisation en ce qui concerne les réfugiés dans l’État, ajoutant que son ministère coordonne les activités des partenaires du développement et sert de médiateur entre le gouvernement de l’État et les organisations internationales travaillant dans l’État.

Le chef du bureau du HCR à Cross River, M. Tesfaye Bekele, a déclaré que l’État était l’un des rares États où les réfugiés étaient traités avec dignité comme des frères et sœurs. Il a félicité le gouverneur Ayade pour cela.

Related posts

Israël: Une bousculade lors d’un pèlerinage orthodoxe fait des dizaines de morts

marie Lisette Zogo

Soudan : Un manifestant tué alors que les protestations dénoncent les conditions économiques

Franklin NIMPA

RCA : Nomination de Henri Marie Dondra au poste de Premier ministre

Franklin NIMPA

Madagascar : Le sècheresse fait des ravages dans le pays

marie Lisette Zogo

Namibie : Mesures de prévention contre la COVID-19 en baisse

Franklin NIMPA

Leave a Comment