fbpx
Kapt Media
Africa

Niger : Levée de la suspension des motos dans l’ouest du pays touché par le mouvement djihadiste

À la suite d’une décision prise l’an dernier, le Niger va lever l’interdiction de circuler à moto dans la vaste région de l’ouest de Tillaberi, afin de lutter contre la recrudescence des attaques djihadistes, a déclaré mardi le gouverneur de la région.

Depuis plusieurs années, la région « tri-frontalière » entre le Mali, le Niger et le Burkina Faso est la cible d’un nombre croissant d’attaques meurtrières menées par des groupes affiliés à Al-Qaïda et à l’État islamique, souvent par des assaillants à moto.

Mais le gouverneur de Tillaberi, Tidjani Ibrahim Katiella, a déclaré que « l’interdiction de voyager à moto sera levée à partir du 1er septembre. »

La décision de lever l’interdiction a été prise lors d’une réunion à Tillaberi lundi à laquelle participait le ministre nigérien de la Défense, Alkassoum Indatou, a rapporté la télévision publique Tele Sahel.

Selon ce média, des progrès significatifs ont été réalisés récemment en matière de sécurité dans la région, ce qui a conduit à des appels à la levée de l’interdiction. Et le gouvernement

Les motos sont le principal moyen de transport des habitants de la région de Tillaberi, une vaste zone de 100 000 kilomètres carrés où vivent différents groupes ethniques, tels que les Djermas, les Peuls, les Touaregs et les Haoussas.

Pour tenter d’endiguer les violences qui ont éclaté dans la région depuis 2017, les autorités ont décrété l’état d’urgence et introduit en janvier 2020 l’interdiction des motos, ainsi que la réglementation de la vente de carburant et la fermeture des marchés soupçonnés de nourrir les groupes armés et de cacher leurs informateurs.

Le durcissement des mesures de sécurité – qui a suscité des protestations parfois violentes – « a eu des répercussions économiques que les gens ont du mal à supporter. L’économie de la région tourne au ralenti » et « alimente l’exode des travailleurs valides », ce qui à son tour « entraîne le chômage des jeunes et leur recrutement par les terroristes », ont déclaré les députés.Au lieu de motos, les assaillants utilisent désormais des motos à pédales et des chameaux, ont-ils ajouté.

Vendredi, une attaque menée par des djihadistes présumés contre un village de la région des trois frontières a fait 19 morts et deux blessés, selon le ministère de l’Intérieur du Niger.

Related posts

Kigali donne son feu vert à la nomination d’Antoine Anfré au poste d’ambassadeur

marie Lisette Zogo

Mali : Tentative d’agression à l’arme blanche contre Assimi Goita

marie Lisette Zogo

CEMAC : Un sommet extraordinaire des chefs d’Etats prévu ce mercredi

marie Lisette Zogo

Guinée : Qui est Mamady Doumbouya, l’homme autrefois le plus proche d’Alpha Condé ?

Franklin NIMPA

CAN 2021 : Après son audience à la Présidence, Patrice Motsepe rassure encore les Camerounais

marie Lisette Zogo

AFROBASKET 2021 (H): Liste des joueurs devant représenter le Cameroun

Armense Nya

Leave a Comment