fbpx
Kapt Media
Health

Microsoft apporte son aide à l’Inde pour lutter contre la pandémie du coronavirus

Ces dernières semaines ont été les plus difficiles pour les habitants de l’Inde, qui ont dû faire face à la deuxième vague de la pandémie de COVID-19. Des entreprises comme Microsoft et Google font également de leur mieux pour aider l’Inde dans sa réponse à la pandémie COVID-19.

Dans un article du blogue de Microsoft On the Issues, Microsoft a parlé de plusieurs méthodes pour garder la pandémie en cours sous contrôle, en travaillant en contact avec de multiples associations à but non lucratif et organisations de première ligne dans le pays. Le blog ajoute que le géant de la technologie souhaitait aider le pays qui abrite plus de 11 de ses sites d’équipes et des centaines d’employés.

Plus important encore, Microsoft tente d’aborder le problème en temps réel par le biais de réunions de l’équipe de gestion de crise, comprenant des professionnels situés en Inde et à Redmond. Ces réunions visent à déterminer comment Microsoft peut utiliser sa technologie et son expérience du secteur pour aider l’Inde à lutter contre la pandémie.

Voici quelques mesures qu’ils prennent.

  • Devenir un membre fondateur du groupe de travail mondial sur la réponse à la pandémie.
  • Lutter contre la grave pénurie d’oxygène
  • Soutenir les organisations à but non lucratif en Inde
  • Fournir des technologies essentielles et un soutien technique.

Cet article évoque également quelques mesures que Microsoft a déjà prises à cet égard. Tout d’abord, Microsoft est un membre fondateur de la Global Task Force on Pandemic Response. Ce partenariat permettra d’aider l’Inde en lui fournissant des ressources essentielles, notamment de l’oxygène et une assistance médicale cruciale. L’entreprise a également mis en place le groupe d’action CHRO India, qui travaille à l’échelon local.

Plus important encore, Microsoft s’attaque désormais au problème de l’approvisionnement limité en oxygène dans le pays. Parmi les mesures cruciales, Microsoft a acheté 1000 ventilateurs pour les hôpitaux en Inde. En outre, avec l’aide de multiples partenariats, l’entreprise de Redmond a fourni 25 000 concentrateurs d’oxygène aux infrastructures médicales du pays.

Toutefois, Microsoft offre comme toujours le meilleur de la technologie et du support technique à travers ses solutions. Les équipes Microsoft Teams et Microsoft Disaster Response Teams sont mises à disposition pour que les organismes publics puissent améliorer leur flux de travail.

En plus de tout cela, l’entreprise continuera à fournir des ressources d’assistance médicale. Elle a joué un rôle essentiel dans la fourniture de kits EPI et d’autres aides médicales aux travailleurs du secteur de première ligne. L’article de blog mentionne également que Microsoft continuera à étendre son soutien dans les semaines à venir.

Related posts

Cameroun : Campagne pour changer les attitudes envers l’utilisation du préservatif féminin

Franklin NIMPA

COVID-19 : La Chine a-t-elle caché des données dès le début de la pandémie ?

Franklin NIMPA

Les jeux olympiques de Tokyo, encore dans le doute

marie Lisette Zogo

MSF se retire de la région anglophone du Cameroun après la suspension du gouvernement

Franklin NIMPA

COVID-19 : L’Afrique du Sud touchée par une troisième vague

marie Lisette Zogo

COVID-19 : Aucun défilé n’aura lieu ce 1e mai

marie Lisette Zogo

Leave a Comment