fbpx
Kapt Media
Africa

Mali : Restitution des trésors pillés par les États-Unis

Un conteneur rempli de prétendues répliques, signalé en 2009, s’est révélé être une mine d’antiquités provenant du Mali. La semaine dernière, les États-Unis ont finalement pu les restituer à leurs propriétaires légitimes.

La semaine dernière, les États-Unis ont restitué au Mali un ensemble de plus de 900 objets d’art. « Les enquêtes de sécurité intérieure (HSI) de l’agence américaine d’immigration et de douane (ICE), en collaboration avec le Département d’État américain, ont rapatrié un ensemble d’objets volés à la République du Mali le 22 novembre », indique un communiqué de presse de l’ICE.

Les agents de la sécurité intérieure avaient initialement confisqué les objets dans le port de Houston en 2009. Ils ont finalement été remis au Mali, par l’ICE au représentant permanent du Mali auprès des Nations unies, l’ambassadeur Issa Konfourou.

Les artefacts volés, 921 au total, « consistaient en six grandes urnes funéraires (900CE-1700CE), un récipient à double coupe en engobe rouge imprimé au peigne (800CE-1500CE), un pot polychrome à haut col (1100CE-1400CE) et 913 pierres et têtes de hache moulues et en lin de la période néolithique (environ 10 000BCE) ».

Les artefacts ont été portés à l’attention de la HSI par le CBP en mars 2009 : « Le conteneur, qui provenait du Mali, prétendait transporter des répliques d’objets culturels », indique le communiqué. Mais les autorités ont commencé à se méfier : « Après une inspection plus poussée, les objets semblaient authentiques et étaient couverts de sang et de matières fécales, ce qui a mis la puce à l’oreille des agents du HSI et du CBP quant à la possibilité de contrebande d’antiquités. »

HSI Houston a consulté une experte, Susan McIntosh, pour savoir si les articles étaient authentiques ou des répliques. Après les avoir examinés de près, elle a conclu que « les articles étaient des antiquités culturelles volées provenant de la République du Mali ».

Grâce au rapport de Mme McIntosh, le HSI de Houston a saisi les artefacts et a entamé la procédure de confiscation, rapporte le communiqué. Cependant, les États-Unis n’ont pas pu restituer les objets aussi facilement, en raison de ce que le communiqué appelle « une période de troubles civils et de tensions économiques » au Mali.

Les États-Unis ont commencé à renvoyer les objets en 2009, avec « une poignée » de biens rapatriés en 2011 et 2012 – « bien que Homeland Security ait déclaré qu’une guerre civile qui a commencé au Mali en 2012 a empêché la majorité des objets d’être renvoyés ».

Les États-Unis ont ensuite proposé une subvention « pour financer le rapatriement et la future exposition des objets. » C’était en juin 2020, lorsque le Département d’État américain s’est impliqué et a fourni des fonds à la Direction nationale du patrimoine culturel du Mali. Selon le communiqué, « l’exposition fera partie d’une campagne de sensibilisation à l’échelle nationale pour la protection et la préservation des sites archéologiques du Mali. »

« Les biens culturels et les antiquités d’une nation définissent son identité en tant que peuple », déclare Mark Dawson, agent spécial en charge du HSI Houston. « Personne n’a le droit de piller ou de détruire ce patrimoine et cette histoire. » Selon M. Dawson, « le HSI continuera à travailler avec ses partenaires du monde entier pour cibler de manière agressive toute personne qui dérobe les trésors culturels inestimables d’une nation et à travailler sans relâche pour les rendre à leur peuple afin que les générations futures puissent en profiter. »

Mark Dawson

Related posts

Éthiopie : Manifestation contre l’ingérence étrangère

Franklin NIMPA

Banque mondiale : La collaboration avec le Mali reprend son cours

Franklin NIMPA

Nécrologie : Décès de l’artiste congolais de la rumba, Général Defao, à 62 ans.

Franklin NIMPA

FIBA : Une nouvelle réalisation pour l’Afrique avec les femmes arbitres

Franklin NIMPA

Football : Triste nouvelle pour Emmanuel Adebayor

marie Lisette Zogo

Soudan : Le Conseil souverain accepte l’initiative de l’ONU

Franklin NIMPA

Leave a Comment