fbpx
Kapt Media
Africa

Mali : Quinze soldats tués dans le centre du pays

Des présumés djihadistes ont monté une embuscade jeudi contre un convoi de l’armée dans le centre du Mali faisant 15 morts et 34 blessés, dont 10 graves rapporte l’armée.

« Un véhicule piégé a explosé, suivi de tirs intenses » lors de l’attaque en fin de matinée, a indiqué l’armée dans un communiqué, qualifiant de « provisoire » le bilan des victimes.

Selon un membre de l’armée, le carnage a été mis sur le compte des  » terroristes «  – le terme habituel pour désigner les djihadistes.

L’embuscade s’est produite près de Douentza, dans la région de Mopti, infestée de djihadistes, à 600 kilomètres de la capitale Bamako.

Cette région est l’épicentre d’une offensive islamiste meurtrière qui a débuté dans le nord du Mali en 2012, puis a progressé au Burkina Faso et au Niger voisins, attisant au passage les tensions ethniques.

Jusqu’à présent, des milliers de soldats et de civils sont morts dans ce conflit et des centaines de milliers de personnes ont dû fuir leur foyer.

En 2012, des extrémistes liés à Al-Qaïda ont pris le contrôle du vaste désert du nord du Mali, avant d’en être largement chassés par une opération militaire menée par la France depuis janvier 2013.

Cependant, d’immenses zones sont toujours en proie à l’anarchie, malgré un accord de paix de 2015 avec certains groupes armés qui visait à éradiquer définitivement la menace djihadiste.

Related posts

Tchad : la France et ses alliés soutiennent le fils de l’ancien président Deby

Franklin NIMPA

Elim Mondial 2022 : Le choc Cameroun – Côte d’Ivoire se jouera à Japoma

marie Lisette Zogo

Santé : Les bienfaits du manioc en Afrique

Franklin NIMPA

Coupe du monde : Le tirage au sort des barrages en zone Afrique reporté par la CAF

marie Lisette Zogo

CAN 2021 : Organisation d’exercices de simulation d’attaques terroristes au Cameroun

Armense Nya

Leave a Comment