fbpx
Kapt Media
Africa Economy

Le ministre des finances louis Paul Motaze était à Bangui

Accompagné par son homologue des finances et du budget de la RCA Hervé Ndoba, le ministre Louis Paul Motaze des finances de la République du Cameroun est reçu, le 14 juillet au Palais de la Renaissance par le président de la République, chef de l’État, Pr Faustin Archange Touadera. Le ministre Motaze était porteur d’un message du président Paul Biya à son frère Faustin Archange Touadera.

À l’issue de la remise de la correspondance du président camerounais à son homologue centrafricain, le ministre Motaze était raccompagné à l’aéroport international de Bangui M’poko par son homologue centrafricain, le ministre Hervé Ndoba. Notons que cette visite s’est déroulée dans une ambiance conviviale.

Bien que l’on ignore tout sur le contenu du message porté par le ministre des finances, il est important de noter l’urgence de financements des projets intégrateurs dans la sous-région CEMAC. Le projet du marché frontalier de Garoua-Boulai laisse toujours un goût amer, financé et jamais réalisé. En effet, c’est un projet piloté par l’actuel ministre des Finances lorsqu’il était au MINEPAT. Près d’un milliard de FCFA dans la broussaille. Il s’agit de la construction d’un marché à Garoua- Boulaï, ville de la région de l’Est-Cameroun frontalière à la République Centrafricaine (RCA).

En mars 2017, lorsque le ministre Motaze était descendu sur le chantier, l’entreprise adjudicataire du contrat avait déjà consommé 187 % des délais prévus pour la première phase. Depuis là, plus rien. Le peu de bâtiments déjà debout est abandonné dans la brousse.

Ville stratégique du corridor Douala-Bangui, Garoua-Boulaï est la principale porte d’entrée des marchandises centrafricaines (environ 55 milliards de FCfa chaque année selon la douane camerounaise), qui transitent par le port de Douala.

Au-delà des projets, les pontes du régime Biya engagés dans la course à la succession, d’aucuns voient dans ce voyage un positionnement du MINFI cite dans la course, ce qui serait un probable rapprochement avec les Russes.

Related posts

ACA : Une nouvelle adhésion pour le Cameroun – 19ᵉ État africain

Franklin NIMPA

ALUCAM : La société camerounaise d’aluminium, rejoint l’ASI en tant que nouveau membre Production et Transformation

Franklin NIMPA

Guinée : « Nous ne nous laisserons pas intimider par ce syndicat de chefs d’Etats » déclare le CNRD

marie Lisette Zogo

Cameroun : Confirmation du choix pour accueillir l’AfroBasket féminin de la FIBA 2021

Franklin NIMPA

Leave a Comment