fbpx
Kapt Media
World

Jordanie : protestation contre l’accord eau-énergie avec Israël

Plusieurs milliers de Jordaniens ont protesté vendredi contre un accord eau-énergie avec Israël et les Émirats arabes unis (EAU), appelant leur gouvernement à annuler son accord de paix avec Israël et affirmant que toute normalisation était une soumission humiliante.

La police a été fortement déployée autour d’un quartier du centre-ville de la capitale Amman menant à la mosquée Husseini où les manifestants ont défilé après la prière du vendredi.

« Non à l’accord de la honte », ont scandé les manifestants, dont certains portaient des banderoles telles que « La normalisation est une trahison », lors d’une manifestation organisée par un mélange de partis d’opposition comprenant des islamistes et des gauchistes ainsi que des groupes tribaux et des syndicats.

La Jordanie, Israël et les EAU ont signé l’accord lundi dernier en présence de l’envoyé américain pour le climat, John Kerry.

En vertu de cet accord, la Jordanie installera 600 mégawatts de capacité de production d’énergie solaire qui seront exportés vers Israël, tandis qu’Israël fournira à la Jordanie, qui souffre de pénurie d’eau, 200 millions de mètres cubes d’eau dessalée.

Les Émirats arabes unis, qui sont devenus le premier État du Golfe à normaliser leurs relations avec Israël l’année dernière, devaient construire la centrale solaire en Jordanie.

L’initiative est soumise à des études de faisabilité, mais si elle se concrétise, il s’agira de l’un des plus grands projets de coopération régionale entrepris entre Israël et les pays arabes, affirment des diplomates occidentaux.

« Cet accord vise à lier complètement la Jordanie à l’entité sioniste. Ce n’est pas un accord commercial, c’est un accord de normalisation qui est honteux et humiliant », a déclaré Ali Abu Sukkar, une figure importante de l’opposition islamiste.

De nombreux Jordaniens s’opposent à la normalisation des liens avec Israël, qui résulte d’un accord de paix historique conclu en 1994 et qui a ouvert la voie à une coopération de grande envergure dans les domaines de l’énergie, de l’eau et du gaz.

Le sentiment anti-israélien est très fort dans un pays où la plupart des 10 millions de citoyens sont d’origine palestinienne. Eux ou leurs parents ont été expulsés ou ont fui vers la Jordanie lors des combats qui ont accompagné la création d’Israël en 1948.

Après l’annonce de l’accord cette semaine, des manifestations sporadiques ont eu lieu sur les campus universitaires de Jordanie, au mépris de l’interdiction de manifester. Des centaines d’étudiants ont scandé des slogans anti-israéliens et ont appelé le gouvernement à rompre les liens avec son voisin et à abandonner le projet.

Related posts

Mercato : Jean Armel Kana Biyik signe à Metz

marie Lisette Zogo

Chine : Le nombre d’enfants par famille passe à trois

Franklin NIMPA

Rencontre entre Joe Biden et Poutine : La date est connue

marie Lisette Zogo

Football : Stéphane Mbia signe à Fuenlabrada

marie Lisette Zogo

Thaïlande : Une femme coupe une corde retenant des peintres à 26 étages de hauteur

Franklin NIMPA

Une blague apparente du président salvadorien qui se déclare « dictateur »

Franklin NIMPA

Leave a Comment