fbpx
Kapt Media
Society

Ghana : Un Nigérian abattu après avoir poignardé des policiers

Un Nigérian, identifié simplement comme Hakimu, a été abattu par des policiers au Ghana après avoir poignardé certains d’entre eux au poste de police de Kwabenya Hills Valley à Accra, au Ghana.

Le suspect aurait pris d’assaut le poste de police et menacé de tuer quatre personnes qui avaient signalé qu’il représentait une menace pour leur vie. Une dispute s’en est suivie et le défunt a poignardé l’agent du poste et l’enquêteur en service.

Afin de se protéger et de protéger les autres, l’agent du poste a sorti son arme et a tiré sur le défunt.

Les agents blessés sont actuellement soignés à l’hôpital, tandis que le corps du défunt a été déposé à la morgue de l’hôpital de la police.

Le directeur général des affaires publiques de la police ghanéenne, l’ACP Kwesi Ofori, a publié une déclaration samedi qui donne une explication détaillée de l’incident.

Le communiqué dit : « Le 21/01/22, Linda Akpor a signalé un cas de menace de mort contre un ressortissant nigérian, Hakimu Friday, aujourd’hui décédé, qui était son colocataire. L’affaire est en cours d’investigation. Puis aujourd’hui, 28/01/22, Hakimu Friday, aujourd’hui décédé, a menacé de tuer Ikena Alozi et un certain Peter, tous deux Nigérians, ainsi que Richlove Kwabena Ahiavor, un Ghanéen. Les trois personnes ont signalé l’affaire au poste de police de Kwabenya Hills. Alors que les plaignants étaient avec l’enquêteur, le caporal Albert Azameti, au commissariat, le défunt est entré dans le bureau avec un couteau tranchant et a menacé de tuer quiconque le confronterait. Le défunt s’est dirigé directement vers l’officier du poste, l’inspecteur Osei Yaw, et l’a poignardé à plusieurs reprises à la tête, tout en endommageant le mobilier du bureau. Il a ensuite porté son attention sur l’enquêteur et l’a frappé au visage, le blessant également. Le défunt a également endommagé d’autres bureaux ainsi que les portes et fenêtres en verre. La police a tenté d’immobiliser le défunt alors qu’il essayait de s’enfuir, mais on lui a tiré dessus et il est mort alors qu’il était transporté à l’hôpital. Le corps a été déposé à la morgue de l’hôpital de la police. L’officier de police judiciaire du district de Kwabenya s’est rendu sur les lieux pour évaluer la situation. »

Kwesi Ofori

Related posts

Cameroun : Eyong Macdella Bessong, journaliste sportive, agressée pour un différend concernant sa carte d’accréditation

Franklin NIMPA

Cameroun : les ordinateurs Paul Biya vendus en Centrafrique

Armense Nya

Cameroun : Le gouvernement exhorte les civils à ne pas fuir après un attentat commis par des séparatistes

Franklin NIMPA

Société Générale étend son soutien à un projet de recyclage de plastique au Cameroun

Franklin NIMPA

Afrique : Réunion des dirigeants africains à Yaoundé sur la sécurité régionale

Franklin NIMPA

Inde : Une Camerounaise arrêtée avec 206 grammes d’héroïne à Shimla

Franklin NIMPA

Leave a Comment