fbpx
Kapt Media
Africa Diaspora

Ghana : Trois braqueurs présumés neutralisés par la police

Trois individus, dont un Camerounais, qui ont tenté de voler un homme d’affaires dans une banque à Opeibea, près de l’aéroport international de Kotoka à Accra, ont été maîtrisés par la police, qui les surveillait.

Le Camerounais Akika Christian-Robert, suspecté de vol à main armée, est décédé lorsque l’un d’entre eux, armé d’un pistolet à 15 cartouches, a dégainé son arme pour tenter de tirer sur les policiers, qui ont réagi plus rapidement avant que le suspect ne puisse tirer des balles de son pistolet.

Les suspects disposaient également de 12 cartouches de neuf millimètres supplémentaires chargées dans un chargeur.

Les deux autres voleurs présumés ont été identifiés sous le nom d’Alhassan et Alhaji.

Alhassan serait un tueur à gages qui accepte des contrats de meurtre d’un homme d’affaires basé à Kumasi, identifié comme étant Hakeem, tandis qu’Alhaji suivrait les victimes et informerait le gang à leur sujet.

Le directeur général par intérim de la Direction des affaires publiques du Service de police du Ghana, le commissaire adjoint de police (ACP) M. Kwesi Ofori, qui a révélé cela au Daily Graphic à Accra hier, a déclaré que l’opération a également conduit à l’arrestation de deux autres suspects, Abdul Latif, 47 ans, et Prosper Kokou, 27 ans, qui seraient également liés à la tentative de vol.

La police a récupéré le pistolet chargé de 15 munitions, ainsi que 12 munitions supplémentaires de neuf millimètres chargées dans un chargeur.

Un policier blessé par balle se trouve actuellement à l’hôpital de la police à Accra, tandis que les corps des défunts ont été transportés à la morgue de l’hôpital de la police.

Le gang serait à l’origine d’un certain nombre de vols, notamment l’attaque d’un opérateur de bureau de change, à qui il a dérobé 3 millions GH¢ en décembre de l’année dernière, et d’un certain nombre de meurtres sur lesquels la police enquête depuis 2020.

Les membres du gang figurent depuis lors sur la liste des personnes recherchées par la police.

S’adressant au média, l’ACP M. Ofori a déclaré que les policiers avaient tendu une embuscade, suite à des renseignements sur un plan de la bande des cinq pour voler un homme d’affaires à la banque.

Lorsque la police a tenté d’arrêter les suspects, le Camerounais, armé d’un pistolet, a essayé de tirer sur les policiers, mais ceux-ci ont réagi plus vite et lui ont tiré dessus.

Il a ajouté qu’Alhassan et Alhaji ont tenté de s’échapper tout en tirant sur la police, mais celle-ci a riposté, ce qui a entraîné une fusillade au cours de laquelle les deux hommes ont été touchés par des balles et ont été déclarés morts à l’hôpital de la police d’Accra.

Les suspects ont été liés à d’autres vols et meurtres à Accra et Kumasi au cours de l’année dernière.

Le commissaire adjoint de police M. Ofori a assuré le public de la détermination de la police à débarrasser les rues, les zones résidentielles et les autoroutes de tout vol dans tout le pays.

Related posts

Les manifestations au Cameroun sont-elles un signe avant-coureur pour le Nigeria ?

Franklin NIMPA

Mali : Tentative d’agression à l’arme blanche contre Assimi Goita

marie Lisette Zogo

Rencontre entre le ministre des Affaires étrangères camerounais et son homologue chinois

Franklin NIMPA

Éthiopie : Plusieurs morts dans une frappe aérienne sur un marché au Tigré

marie Lisette Zogo

Angola : La ministre des finances s’engage à investir dans la coopération avec la Chine

Franklin NIMPA

Boko Haram : 720 combattants se sont rendus et sont maintenant sous la garde de Borno

Franklin NIMPA

Leave a Comment