fbpx
Kapt Media
Africa

Gabon-Commonwealth : le secrétaire général de l’OIF reçu en audience par Ali Bongo Ondimba

Placé au centre des discussions du 23 juin 2021, le projet d’adhésion du Gabon au Commonwealth, en vue de se rapprocher du monde anglophone.

Ainsi, le Président de la République gabonaise Ali Bongo Ondimba a rencontré le 23 juin 2021 la Secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Mme Louise Mushikiwabo. Les échanges ont porté, entre autres, sur les relations entre le Gabon et cette institution, le prochain sommet du cinquantenaire de l’OIF prévu à Djerba en Tunisie, et surtout, le projet d’adhésion du pays d’Ali Bongo Ondimba au Commonwealth.

La séance intervient après le séjour du Président Ali Bongo Ondimba à Londres le 11 mai dernier. Au cours de ce voyage, le chef de l’État gabonais a rencontré la secrétaire générale de l’Organisation internationale du Commonwealth, Mme Patricia Scotland, pour discuter de l’adhésion du Gabon à cette organisation. Pour Ali Bongo Ondimba, il s’agirait d’un tournant historique pour son pays. « Cette volonté commune pourrait devenir une réalité lors du prochain sommet du Commonwealth à Kigali en juin 2021 », a-t-il annoncé.

Depuis son accession à la magistrature suprême de son pays en 2009, Ali Bongo Ondimba a en effet toujours affiché sa volonté d’élargir les partenaires du Gabon. Jusqu’à présent, la France était le partenaire économique privilégié du pays, tandis que le français était la langue officielle. Le chef de l’État gabonais souhaite introduire l’anglais comme deuxième langue au Gabon, à l’image du bilinguisme en vigueur au Rwanda et au Cameroun, deux pays membres de la Francophonie et du Commonwealth.

Le Président Ali Bongo Ondimba a déclaré sur sa page Facebook : « Le Gabon entend conjuguer son appartenance pleine et entière à la grande famille de la Francophonie et son ouverture sur le monde anglophone, uni au sein du Commonwealth ». Aux yeux du président gabonais, ces deux initiatives ne s’opposent pas l’une à l’autre, au contraire, elles sont, entre autres, complémentaires dans le pluralisme linguistique.

Related posts

RCA construit son port à MONGOUMBA sur le corridor fluvial BRAZZAVILLE-BANGUI

marie Lisette Zogo

Mali : Attaque à la voiture piégée contre la Force Barkhane

marie Lisette Zogo

Nigeria : Le président Buhari limoge deux ministres

Franklin NIMPA

Côte d’Ivoire – Cameroun : Deux absents de plus dans les rangs ivoiriens

marie Lisette Zogo

Algérie : Islam Slimani grave son nom dans l’histoire du football algérien

marie Lisette Zogo

BVMAC : Un projet de création d’une école de bourse est envisagé à Douala

Franklin NIMPA

Leave a Comment