fbpx
Kapt Media
Africa Politics

Gabon : 5 gendarmes relaxés dans l’affaire du coup d’état de 2019 réclament leurs salaires au Président

Gabon

Deux mois après leur libération, les gendarmes ayant été accusés pour complicité de coup d’état et ensuite déclarés non coupables attendent du gouvernement 30 mois de salaire ainsi qu’une réhabilitation à leurs postes

Alors qu’ils montaient la garde le 7 Janvier à la maison de la radio de Libreville, ces soldats seront pris d’assaut par des commandos. L’un d’entre eux perdra même la vie en asseyant de déjouer le coup d’état. Plus tard, ils seront arrêtés et accusée de complicité avant qu’une cour martiale les déclare innocents 29 mois plus tard.

Après leur libération, ils peinent à joindre les deux bouts, et attendent que l’Etat leur redonne du travail. Par ailleurs, ils comptent sur les mois de salaire que l’Etat devrait leur payer, pour continuer à survivre.

L’Etat quant à lui, n’a pas encore répondu à cet appel.

Related posts

Officiel : La Francophonie suspend le Mali à son tour

marie Lisette Zogo

FINI LA FRANCE-AFRIQUE AUJOURD’HUI C’EST LA SUISSE 

Franklin NIMPA

Centrafrique : Le Président offre un cessez-le-feu aux rebelles

Franklin NIMPA

Ghana : L’effondrement d’une mine d’or fait neuf morts

marie Lisette Zogo

Soudan : Une marche de millions de personnes pour exiger le rétablissement d’un gouvernement civil

Franklin NIMPA

Ethiopie : le Premier ministre Abiy prête serment pour un nouveau mandat de cinq ans

Franklin NIMPA

Leave a Comment