fbpx
Kapt Media
Politics World

G7 de Cornwall : Reconstruire le monde « en mieux »

Ce vendredi, le coup d’envoi d’un sommet des grandes puissances du G7 avec pour but de remettre le monde sur pied après la pandémie et ceci commence avec la distribution d’un milliard de vaccin anti-covid.

Avec les restrictions liées à la pandémie, les chefs d’État et de gouvernement se sont salués d’un coup de coude et ont respecté la distanciation sociale lors de la traditionnelle photo de famille. Selon Boris Johnson,

« C’est une rencontre qu’il faut vraiment tenir parce que nous devons nous assurer de tirer les leçons de la pandémie et de ne pas répéter certaines erreurs ». Pour lui, c’est une « occasion extraordinaire » pour les grandes puissances de « tirer les leçons de la pandémie » et de « reconstruire en mieux » de manière « plus verte » et « plus juste » et pour le président américain, ce sommet marque le « retour » des Etats-unis sur la scène internationale, « j’ai hâte de renforcer notre engagement envers le multilatéralisme et de travailler avec nos alliés et partenaires pour bâtir une économie mondiale plus juste et inclusive. Au travail »

Les grandes lignes du sommet

Il est à noter que la volonté première de Joe Biden est de rallier un front uni parmi ses partenaires face à la Russie et la Chine et surtout le programme officiel prévoit une reprise de l’économie mondiale qui a été grandement touchée par la pandémie et surtout il aimerait procéder à un partage plus équitable des vaccins anti-covid par les pays riches donc avec les différents appels à la solidarité, « au moins un milliard de doses » seront fournis et l’objectif est de « mettre un terme à la pandémie en 2022 »

L’autre priorité du sommet est la lutte contre le réchauffement climatique. Pour Boris Johnson, « une révolution industrielle verte » est une bonne idée qui a pour objectif de réduire de moitié les émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030. Un autre sujet qui fâche est les défis posés par la Chine et la Russie et d’après une source à l’Élysée, « la ligne européenne à cet égard est claire : la Chine est un rival systémique, un partenaire sur les enjeux globaux et un concurrent. Les européens entendent poursuivre la mise en œuvre de cette stratégie commune et auront l’occasion d’en discuter avec le président Biden lors de ce G7 »

Related posts

Yves Saint Laurent : Arret de l’utilisation de la fourrure d’ici 2022

Franklin NIMPA

CRISTIANO RONALDO ÉTABLIT UN NOUVEAU RECORD INTERNATIONAL AVEC SON BUT CONTRE LE QATAR

Franklin NIMPA

Mali : Reconduction de Moctar Ouane au poste de Premier ministre

Franklin NIMPA

Tokyo 2020 : Ahmed Hafnaoui, un Tunisien de 18 ans, remporte une médaille d’or renversante

Franklin NIMPA

Diplomatie : Le Cameroun et la Serbie discutent des moyens de renforcer leurs relations bilatérales

Franklin NIMPA

JO 2020 : Quelques images de la cérémonie d’ouverture des jeux

marie Lisette Zogo

Leave a Comment