fbpx
Kapt Media
Sport

Motsepe : “La Super Ligue et l’accueil de la CAN par le Cameroun suscitent l’enthousiasme”

La Confédération africaine de football (CAF) et son président Patrice Motsepe, lors du congrès de la confédération hier, ont encore approuvé la création d’une Super Ligue continentale, mais ont fourni peu de détails sur la compétition. Motsepe a également réaffirmé l’engagement de la CAF à ce que le Cameroun accueille la Coupe d’Afrique des Nations 2021 en janvier.

En juillet dernier, le comité exécutif de l’instance dirigeante a discuté des plans d’une Super Ligue continentale qui remodèlerait le jeu africain, et au Caire, en Égypte, la Super Ligue était à nouveau au centre des débats du comité exécutif et de l’assemblée générale extraordinaire.

Mais malgré toutes ses bravades, Motsepe, qui a déclaré cet été que les radiodiffuseurs du continent avaient exprimé un vif intérêt pour une éventuelle Super Ligue, n’a pas donné plus de détails sur son projet.

Interrogé sur l’avenir de la Ligue des champions ou de la Coupe des confédérations une fois la Super League mise en place, M. Motsepe a répondu : “Aujourd’hui, nous avons compris qu’il s’agit d’une compétition importante qui profitera au football africain et en améliorera la qualité, mais aussi qui générera des revenus non seulement pour les clubs et les pays qui y participent, mais aussi pour ceux qui n’y participent pas”.

Le football africain pense qu’il peut réussir avec ce concept là où l’Europe a échoué. En 2019, le président de la FIFA Gianni Infantino – présent au Caire – a évoqué l’idée pour la première fois, se disant favorable à 20 membres permanents de la Super League africaine, plus d’autres qui se qualifieraient via des barrages régionaux.

La Super League africaine servirait de compétition d’alimentation pour la Coupe du monde des clubs élargie de la FIFA. Ce tournoi reformaté a été retardé en raison de la pandémie sanitaire mondiale.

“C’est passionnant et le potentiel est énorme”, a conclu M. Motsepe. “Le comité exécutif doit poursuivre le bon travail qu’il accomplit.”

Motsepe

Mais ce qu’implique ce bon travail auquel Motsepe fait référence, reste entouré de mystère. Motsepe a déjà déclaré que la Super Ligue serait soutenue par les principes de développement de la base, d’inclusion et de développement général, mais les questions relatives aux partenariats de diffusion, à l’exploitation commerciale, au calendrier des matchs et à d’autres aspects logistiques sont restées sans réponse.

Au moins, le superviseur de la CAF a apporté des éclaircissements sur les inquiétudes, les spéculations et les insinuations croissantes concernant les capacités du Cameroun à accueillir la Coupe d’Afrique des Nations de 2021, dont le coup d’envoi sera donné en janvier.

Le tournoi de 24 équipes se déroulera dans six stades : deux dans la capitale Yaoundé, le nouveau stade Japoma à Douala, ainsi que des sites dans les villes de Bafoussam, Limbe et Garoua. Mais avant le tournoi, le bruit a couru que les Africains de l’Ouest ne seraient pas en mesure d’organiser la phase finale. Motsepe a maintenant cherché à étouffer ces bruits en soutenant fermement les hôtes. Il a expliqué que le Cameroun est “prêt à 95%” mais qu’il a “des problèmes à régler dans le nord”.

Motsepe a déclaré : “La passion que j’ai vue au Cameroun autour de la CAN, je ne l’avais jamais vue auparavant. Je suis convaincu que nous allons avoir une merveilleuse CAN au Cameroun en janvier”.

Motsepe

Related posts

CAN 2021 : Aubameyang sorti de quarantaine et prêt à jouer

Franklin NIMPA

UFC 270 : Ciryl Gane favori contre Francis Ngannou

Franklin NIMPA

Ligue des nations: Luis Enrique confiant avant le match face aux Bleus

Armense Nya

CAN 2021 : L’Éthiopie déjà au Cameroun

marie Lisette Zogo

Visites des infrastructures de la CAN: El Hadj Diouf satisfait

Armense Nya

Le clip de la CAN enfin dévoilé

marie Lisette Zogo

Laisser un commentaire