fbpx
Kapt Media
Society

Douala : Décès d’un jeune homme à la gendarmerie de Mboppi

Jamil Mouliom âgé de 27 ans est décédé le 7 octobre dernier alors qu’il avait déjà passé trois jours en garde à vue. D’après Équinoxe TV, c’est le 7 octobre qu’il a été déclaré mort et il aurait été gardé parce qu’il était soupçonné d’être complice d’une agression qui a eu lieu le 30 septembre à PK 5 (Douala). C’est à la suite d’une plainte qu’il a été arrêté.

Selon sa génitrice, son fils n’aurait agressé personne, mais c’est lui qui a subi l’agression, car le plaignant et lui ont été percutés au niveau des rails à PK5 par une moto et le conducteur de cette moto a sorti un couteau pour les agresser (le plaignant et lui) et c’est ainsi que le sac du plaignant a été arraché. C’est donc ainsi que le plaignant accuse Jamil parce qu’il a pris la fuite et l’a laissé devant son agresseur. La maman du défunt regrette surtout, ne pas avoir pu voir le corps de son fils qui a directement été transféré à la garnison militaire à Bonanjo. Notons qu’une enquête a été ouverte et un gendarme a même été interpellé et les résultats de l’autopsie sont toujours attendus.

Source : Actucameroun

Related posts

Archevêque Andrew Nkea Fuanya : les effets de la guerre sécessionniste sont très dévastateurs

Franklin NIMPA

Bakassi : Nnamdi Kanu – “Nous compliquerons la tâche du gouvernement camerounais à Bakassi pour avoir soutenu le Nigeria”

Franklin NIMPA

Joe Chebonkeng nommé Président du conseil national de la communication

marie Lisette Zogo

Cameroun : les albinos appellent à plus d’attention et de considération

Franklin NIMPA

Urgent : General voyage impliqué dans un accident à la falaise de Dschang

marie Lisette Zogo

Cameroun : Un paroissien tué par balle en pleine messe

Franklin NIMPA

Laisser un commentaire