fbpx
Kapt Media
Diaspora

Crise anglophone : 3 leaders ambazoniens accusés aux USA de complot et tentative de contrebande d’armes

C’est le grand jury de Baltimore dans l’État du Maryland qui a pris la décision de les arrêter. Ils sont accusés de complot et de tentative de contrebande d’armes et risquent chacun une peine obligatoire de 5 à 20 ans de prison. Une arrestation qui survient après que le principal fournisseur d’armes des ambazoniens a été arrêté, maintenant, c’est autours de la diaspora de subir les frais de la justice. Les 3 accusés sont notamment :

  • Wilson Nuyila Tita, 45 ans
  • Eric Fru Nji 40 ans
  • Wilson Che Fonguh 39 ans

D’après la justice américaine, ces leaders séparatistes auraient exporté des armes et munitions sans obtenir de licence d’exportation, ce qui est une violence de la loi sur le contrôle des exportations d’armes et aussi la loi sur le contrôle de la réforme des exportations, liés à l’exportation d’armes à feu et de munitions des Etats-unis vers le Nigeria. L’acte d’accusation a été annoncé par le procureur par intérim des Etats-unis, Jonathan F. Lenzner. Selon l’acte d’accusation, c’est depuis au moins novembre 2017 jusqu’au 19 juillet 2019 que les accusés ont commencé des conspirations entre eux et avec des complices pour exporter des USA vers le Nigeria des articles identifiés sur la liste des munitions des Etats-unis et la liste de contrôle du commerce sans des licences d’exportation. Ils auraient même aussi dissimulé que ces articles étaient destinés à aller au Nigeria.

“S’ils sont reconnus coupables, les accusés risquent chacun une peine obligatoire de cinq ans de prison fédérale pour l’association de malfaiteurs, une peine maximale de 20 ans de prison fédérale pour violation de la loi sur le contrôle des exportations d’armes et pour violation de la loi sur la réforme du contrôle des exportations ; et une peine maximale de cinq ans de prison fédérale pour le transport d’une arme à feu dont le numéro de série a été oblitéré.”

Affaire à suivre…

Source : Camerounweb.com

Related posts

Diaspora : Un immigrant camerounais affirme avoir été laissé à la noyade par les forces grecques

Franklin NIMPA

Témoignage d’un migrant camerounais kidnappé à Tripoli

Franklin NIMPA

Casse de l’ambassade du Cameroun à Paris : Calibri Calibro écope d’une condamnation de 3 mois

marie Lisette Zogo

Torture et déportation de réfugiés camerounais : Un an après les “vols de la mort”, des groupes de défense des droits civils demandent des informations sur ces pratiques

Franklin NIMPA

Rencontre entre des groupes parlementaires saoudiens et des émissaires mauritaniens et camerounais

Franklin NIMPA

Cérémonie d’inhumation de l’artiste Wes Madiko ce samedi

marie Lisette Zogo

Laisser un commentaire