fbpx
Kapt Media
Africa

CEMAC : Coopération Congo-Cameroun en matière de formation des ressources humaines

Venu en visite de travail à Yaoundé, au Cameroun, du 21 au 28 novembre 2021, le ministre congolais de l’Enseignement technique et professionnel, Ghislain Thierry Maguessa Ebomé a été l’invité de Jacques FAME NDONGO, ministre d’Etat camerounais, ministre de l’Enseignement supérieur, le 24 novembre 2021. La situation technique et administrative des étudiants congolais inscrits dans les établissements d’enseignement supérieur privés et publics a été au centre des discussions.

Les opérations de délivrance des diplômes à l’issue de la formation dans les établissements publics, l’inscription des étudiants congolais aux examens d’État et les différents quotas pour ces étudiants, sont autant de points qui ont été abordés par les deux personnalités. Ce quota génère une dette de près de 250.000.000, un chiffre qui ralentit le processus de professionnalisation et d’employabilité des étudiants.

Sur la base de tous ces éléments utiles et nécessaires, les deux parties sont parvenues à des conclusions susceptibles de garantir la poursuite de cette coopération entre les deux Etats dans le cadre de la formation des ressources humaines, utile tant pour le pays que pour le continent.

Ainsi, les étudiants congolais pourront poursuivre leur formation dans les écoles, instituts et universités camerounaises. “Les produits congolais sont formidables”, s’est exclamé le ministre camerounais de l’Enseignement supérieur, Jacques FAME NDONGO, avant de rassurer la partie congolaise sur l’avenir : “Nous allons utiliser les moyens les plus modernes pour résoudre tous ces problèmes qui sont superficiels”.

À son départ de l’auditoire, le ministre Ghislain Thierry Maguessa Ebome a évoqué devant la presse les excellentes relations entre le Congo et le Cameroun. “Nous sommes au Cameroun, ce qui montre la bonne qualité de nos relations”, a-t-il déclaré à la presse.

Ce dernier n’a pas manqué de relever les perspectives positives qu’offre le Cameroun en matière de formation de l’élite intellectuelle : “Le Cameroun est un pays membre de la CEMAC qui offre d’importantes possibilités de formation à la jeunesse de la sous-région, a déclaré le ministre congolais avant d’ajouter : “Et c’est pour cette raison que le Congo a décidé d’envoyer ses étudiants en formation au Cameroun”.

À en croire le ministre Ghislain Thierry Maguessa Ebome, cette coopération donne déjà de bons résultats : “Nous sommes heureux de constater que ces étudiants sont bien formés et constituent une ressource humaine importante pour le développement de la sous-région et de l’Afrique” a déclaré le ministre de l’Enseignement technique et professionnel.

Rappelons que le ministre Ghislain Thierry Maguessa Ebome a été informé de la situation des étudiants congolais à l’Université Inter-Etats de Sangmelima, fruit de la coopération au plus haut niveau des deux chefs d’Etat, Paul Biya du Cameroun et Denis Sassou-N’Guesso du Congo, un modèle d’intégration sous-régionale.

Related posts

Afrique centrale : Des affrontements entraînent la mort de six soldats et de 22 djihadistes dans la région du lac Tchad

Franklin NIMPA

Mondial 2022 : Aliou Cissé, “mon équipe est prête à affronter n’importe qu’elle équipe”

marie Lisette Zogo

Mali : Quinze soldats tués dans le centre du pays

Franklin NIMPA

Nigéria: Des hommes armés prennent d’assaut une prison et libèrent 240 détenus

Armense Nya

Nigeria : Report du procès de Nnamdi Kanu le leader séparatiste

marie Lisette Zogo

Laisser un commentaire