fbpx
Kapt Media
Society

Cameroun : La transformation d’un camp désertique en une forêt florissante par les réfugiés

Grâce à un ambitieux projet de reforestation mené par des réfugiés à Minawao, au Cameroun, une vaste zone désertique s’est transformée en forêt et a changé la vie des gens.

La région, déjà fortement touchée par le changement climatique, est progressivement devenue le foyer de près de 70 000 réfugiés depuis 2014. Ils ont fui les violences liées au groupe militant Boko Haram au Nigeria voisin. Les nouveaux arrivants ont accéléré le processus de désertification, coupant les quelques arbres environnants pour subvenir à leurs besoins.

L’Agence des Nations unies pour les réfugiés, le HCR et la Fédération luthérienne mondiale (FLM) ont lancé un programme de reforestation en 2018.

Pour protéger les personnes déplacées dans le monde, nous devons faire davantage pour protéger l’environnement. La protection de l’environnement permet de mieux protéger les personnes.

Andrew Harper

Les réfugiés et les communautés locales ont reçu une formation sur la manière de donner aux semis les meilleures chances de survie dans cet environnement difficile. La technologie dite du “cocon”, mise au point par Land Life Company, consiste à enterrer un réservoir d’eau en forme de beignet fabriqué à partir de cartons recyclés. Celui-ci entoure les racines de la plante et la nourrit.

À ce jour, les volontaires du camp de réfugiés ont donné une nouvelle vie à plus de 100 hectares (250 terrains de football) de terres fortement dégradées.

“Minawao est devenu un endroit entièrement vert, ce qui présente de nombreux avantages. Nous avons de l’ombre, le sol s’est amélioré et les arbres attirent l’eau”, explique l’une des volontaires.

Lydia Youcoubou

Ce projet contribue à la Grande Muraille verte, une initiative africaine qui vise à ériger une barrière de 8 000 kilomètres à l’échelle du continent pour stopper la désertification en cours du Sahel, un territoire situé à la frontière du Sahara et de la savane soudanaise.

Related posts

Cameroun – Prévention routière : Les premiers résultats des caméras dans les bus déjà visibles

marie Lisette Zogo

Boko Haram : Une menace pour l’État camerounais qui ne cesse de croître en puissance et en influence

Franklin NIMPA

Assainissement : Les commerçants du marché Melen “n’ont pas eu moins chaud”

marie Lisette Zogo

Assassinat d’un employé de la Croix-Rouge dans une région anglophone du Cameroun

Franklin NIMPA

Cameroun : Reconstruction du Nord-Ouest et du Sud-Ouest

Franklin NIMPA

Douala : Une écolière de 9 ans fait une chute mortelle

marie Lisette Zogo

Laisser un commentaire