fbpx
Kapt Media
Economy

Cameroun : Atelier sur les défis et les risques liés à l’utilisation des crypto-monnaies

Le gouvernement camerounais, qui souhaiterait réglementer les crypto-monnaies, s’apprête à organiser un atelier qui examinera les défis et les risques liés à l’utilisation de ces monnaies numériques dans le pays.

Prolifération des escroqueries

Selon un rapport de Business in Cameroon, l’atelier, qui devrait se tenir le 15 novembre à Yaoundé, est organisé par le ministère des Postes et Télécommunications. Lors de cette réunion, les participants devraient examiner les mécanismes qui aideront le gouvernement à réglementer le secteur des crypto-monnaies.

Le ministère a déclaré que l’absence de cadre réglementaire dans le pays, qui a conduit à la prolifération des escroqueries, avait incité le gouvernement à organiser cet atelier. Le rapport a également révélé que le ministère ne se contentera pas de souligner l’importance de la réglementation, mais cherchera à cartographier les acteurs des crypto-monnaies présents en Afrique et sur le territoire national.

En outre, le ministère tentera de profiter de la réunion pour estimer dans quelle mesure les services offerts par ces acteurs sont utilisés, explique le rapport.

Réglementation de la monnaie électronique

Selon un rapport publié en décembre 2020 par Prime Law Office, le Cameroun, qui compte une très petite communauté de revendeurs de blockchain, ne dispose pas d’une seule loi qui réglemente les crypto-monnaies. Le seul cadre juridique qui réglemente la monnaie numérique, selon le rapport, est le règlement de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) sur l’utilisation de la monnaie électronique.

Pourtant, cette loi ne réglemente pas spécifiquement les transactions en crypto-monnaies. C’est cette absence de lois spécifiques régissant l’utilisation des crypto-monnaies, ainsi que l’utilisation croissante de ces monnaies, qui semble avoir contraint le gouvernement camerounais à prendre des mesures.

Related posts

Crypto-monnaie : Le Cameroun envisage de légaliser la monnaie numérique

Franklin NIMPA

Sécurité : 120 438 059 FCFA pour l’éclairage public dans la ville de Dschang

marie Lisette Zogo

Monde : Un espion chinois reconnu coupable d’avoir tenté de voler des secrets commerciaux de l’aviation américaine

Franklin NIMPA

Fonction publique : Une hausse de la masse salariale en 2022 prévu au Cameroun

marie Lisette Zogo

Ghana : Le e-cedi, de plus en plus concret

marie Lisette Zogo

Laisser un commentaire