fbpx
Kapt Media
Sport

Football : L’UEFA dévoile le remaniement de la Ligue des champions avec plus de places à gagner

La Ligue des champions verra le nombre d’équipes passer de quatre à 36 et la phase de groupes actuelle remplacée par un seul championnat à partir de la saison 2024/25, après que le Comité exécutif de l’UEFA a approuvé le format final et la liste d’accès des compétitions européennes de clubs.

Dans le cadre de la refonte de la première compétition de clubs du football européen, chaque équipe disputera huit matches de championnat – quatre à domicile et quatre à l’extérieur – au lieu de six lors de la phase de groupes.

Les huit premières équipes du championnat seront automatiquement qualifiées pour la phase à élimination directe, tandis que les équipes terminant de la neuvième à la vingt-quatrième place disputeront un barrage en deux manches pour assurer leur qualification pour les huitièmes de finale de la compétition.

« Nous sommes convaincus que le format choisi constitue un bon équilibre et qu’il améliorera l’équilibre compétitif et générera des revenus solides qui pourront être distribués aux clubs, aux ligues et au football de base sur tout notre continent », a déclaré le président de l’UEFA, Aleksander Ceferin.

Aleksander Ceferin

Ceferin et l’UEFA espèrent que les réformes, adoptées à l’unanimité par le conseil exécutif, mettront fin une fois pour toutes à toute velléité de réapparition de la Super League rebelle.

Douze des plus grands clubs européens ont signé le projet de nouvelle compétition en avril dernier, mais celui-ci s’est effondré en quelques jours à la suite d’une violente réaction de leurs propres joueurs et supporters, ainsi que des gouvernements et des instances dirigeantes du football.

Neuf clubs ont pris leurs distances avec le projet, mais le Real Madrid, le FC Barcelone et la Juventus sont toujours d’accord avec le concept.

Après avoir consulté diverses parties – dont les supporters – l’UEFA avait renoncé à organiser 10 matches de championnat et à attribuer deux des quatre nouvelles places aux associations ayant réalisé la meilleure performance collective de leurs clubs au cours de la saison précédente.

L’UEFA a également modifié les critères de qualification, en supprimant l’accès basé sur le coefficient du club, privant ainsi les équipes qui ont obtenu des résultats historiques d’une chance de se qualifier, même si elles n’ont pas terminé dans les positions qualificatives.

« Les deux dernières places iront aux associations ayant obtenu la meilleure performance collective de leurs clubs la saison précédente [nombre total de points obtenus divisé par le nombre de clubs participants] », a déclaré l’UEFA dans un communiqué.

« Ces deux associations gagneront une place pour le club le mieux classé dans le championnat national derrière les positions de l’UEFA Champions League. »

Si la règle était appliquée cette saison, l’Angleterre et les Pays-Bas obtiendraient une place supplémentaire, ce qui signifie que l’équipe qui termine cinquième de la Premier League serait qualifiée avec les quatre premières équipes.

L’UEFA a déclaré qu’une place irait au « club classé troisième dans le championnat de l’association en cinquième position dans le classement des associations nationales de l’UEFA ».

Actuellement, la Ligue 1 française est classée cinquième et seules les deux premières équipes se qualifient pour la phase d’ouverture, l’équipe classée troisième passant par des tours de qualification.

La dernière place sera attribuée à un autre champion national dans le cadre du « chemin des champions ».

Des changements de format similaires seront également appliqués à l’UEFA Europa League (8 matches en phase de championnat) et à l’UEFA Europa Conference League (6 matches en phase de championnat) et toutes deux comprendront également 36 équipes en phase de championnat.

Ceferin a savouré le moment où il a réussi à faire passer les réformes.

« Je suis vraiment heureux qu’il s’agisse d’une décision unanime du Comité exécutif de l’UEFA, l’Association européenne des clubs, les ligues européennes et les associations nationales étant toutes d’accord avec la proposition faite », a déclaré Ceferin.

« Une autre preuve que le football européen est plus uni que jamais. La qualification restera donc purement basée sur la performance sportive et le rêve de participer restera pour tous les clubs. »

Dix semaines seront réservées aux matches européens à partir de 2024, mais seulement huit seront utilisées pour les trois compétitions de l’UEFA, qui gagneront chacune une semaine d’exclusivité afin d’aider notamment l’Europa League et l’Europa Conference League à attirer davantage l’attention.

La Ligue des champions actuelle, qui compte 32 équipes, produit 96 matchs en phase de groupes. En passant de 10 à 8 matchs par équipe, on obtient 64 matchs supplémentaires au lieu de 100 avant les huitièmes de finale. Cela aurait un impact sur les prévisions de l’UEFA, qui prévoit une augmentation des recettes d’environ 40 % par rapport aux 3,5 milliards d’euros (3,8 milliards de dollars) que rapportent actuellement ses compétitions de clubs.

La Ligue des champions a été créée en 1992 à partir de la Coupe d’Europe, qui a débuté en 1955 et a été un tournoi à élimination directe pendant la majeure partie de son existence.

Related posts

Élim. CAN 2022(f): Les congolaises écopent d’un forfait

Armense Nya

Mercato: Mohamed Salah en route pour la Maison Blanche?

Armense Nya

Coupe d’Afrique des Nations 2021 : le Cap-Vert bat l’Éthiopie à plate couture

Franklin NIMPA

Europa League : Victoire de Villarreal aux tirs au but face à Manchester United

Franklin NIMPA

CAN 2021: Sanctionnés par la CAF, les Comoriens ripostent! 

Armense Nya

Veron Mosengo: « La CAN 2023 en Côte d’Ivoire sera une référence en la matière» 

Armense Nya

Leave a Comment