fbpx
Kapt Media
Sport

Football : Huit pays africains non autorisés à accueillir des matches de la Coupe du monde de football

Après avoir échoué aux contrôles de la Confédération africaine de football (CAF), et classé 10e en Afrique, le Mali fait partie des huit pays qui n’ont pas le droit d’accueillir des matches de qualification pour la Coupe du monde 2022 le mois prochain.

Cette interdiction s’applique également au Burkina Faso, à la République centrafricaine, à Djibouti, à la Guinée-Bissau, au Malawi, à la Namibie et au Niger, qui devront utiliser un terrain neutre pour leurs matches à domicile entre le 1er et le 8 septembre.

En 2002, le Mali a organisé la Coupe d’Afrique des Nations avec six stades aux normes internationales, dont deux à Bamako.

La piètre manutention des stades est un problème majeur en Afrique et, peu après avoir été élu président de la CAF cette année, le Sud-Africain Patrice Motsepe a mis en garde les contrevenants en leur demandant de remédier à la situation sous peine d’en subir les conséquences.

Ces décisions ont été confirmées lorsque la FIFA a publié le calendrier des deux premiers tours d’un programme de groupes qui prévoit également des doubles journées de matches en octobre et novembre.

En septembre, chacune des 40 équipes en lice pour les cinq places de la phase finale de la Coupe du Monde de la FIFA 2022 au Qatar disputera deux matches, à savoir un à domicile et un à l’extérieur.

Compte tenu du fait que seuls les dix vainqueurs de groupe accèdent à la phase finale d’élimination en mars prochain, la possibilité de perdre l’avantage du terrain pendant trois matches pourrait s’avérer cruciale.

En effet, les pays dont les installations de stade ou les surfaces de jeu n’étaient pas conformes aux normes internationales ont été autorisés à proposer d’autres sites.

Ainsi, le Burkina Faso, le Niger (Marrakech), Djibouti (Rabat) et le Mali (Agadir) ont opté pour le Maroc, tandis que le Malawi et la Namibie (Soweto) ont choisi l’Afrique du Sud.

Quant à la République centrafricaine (Douala), elle a choisi le Cameroun et la Guinée-Bissau (Nouakchott) a opté pour la Mauritanie.

Les sites de tous les pays choisis sont relativement proches en termes géographiques, à l’exception de Djibouti. En effet, la ville de Djibouti se trouve à environ 5 600 kilomètres au sud-est de Rabat si l’on effectue un vol direct entre les capitales.

Related posts

Mercato : Wigan envisage un transfert pour l’international camerounais

Franklin NIMPA

Football : Djamel Belmadi au fond du gouffre? 

Armense Nya

CAN 2021 : Match nul entre le Soudan et la Guinée-Bissau

Franklin NIMPA

Samuel Eto’o aurait récupéré les maillots et renvoyé les Lions A’ à la FECAFOOT

Franklin NIMPA

Cameroun : Compétition interclubs de la CAF – Fovu, Coton Sport connaissent leurs adversaires

Franklin NIMPA

Classement FIFA : Une rechute pour les camerounais

marie Lisette Zogo

Leave a Comment