fbpx
Kapt Media
Society

Enseignement technique au Cameroun : Dès la rentrée 2021/2022, 11 nouvelles filières seront introduites

L’enseignement technique au Cameroun va s’enrichir de 11 nouvelles filières qui d’après des infos reçues, aideront à faciliter l’insertion professionnelle des jeunes. Pour se faire, 53 enseignants ont été formés pour la maîtrise et la dispensation des cours pour ces nouvelles spécialités.

Parmi les filières qui ont été ajoutées on parle de la Bureautique, la Sténotype, la Taxation, l’Informatique des entreprises, la Boulangerie et pâtisserie, la transformation de viande, la peinture, la céramique et sculpture, l’industrie de la tannerie et du cuir et le textile et pressing. Pour le moment, deux établissements pourront bénéficier de ces spécialités, notamment le Lycée technique de Nsam à Yaoundé et de celui de Maroua dans l’Extrême-Nord. Les 53 enseignants qui seront sur le terrain ont suivi une formation dans les établissements professionnels spécialisés et des cours théorique et pratiques avec stage de deux semaines dans des entreprises bien établis et dans les colonnes de Cameroun Tribune, on peut lire que la Minsec, Nalova Lyonga, remercie la Banque islamique de développement pour son aide dans l’amélioration des normes de l’enseignement technique et pour finir, elle a fait savoir que « l’enseignement de ces spécialités avait été choisi en fonction des besoins de l’environnement socioéconomique du pays. Cela apportera en fin de compte une solution durable au chômage des jeunes. »

Related posts

Cameroun : Le journaliste Malcom Barnabé Paho détenu depuis 2 jours, poursuivi pour diffamation

Franklin NIMPA

Nigeria : Arrestation de deux Camerounais avec des explosifs à Akwa Ibom

Franklin NIMPA

NECROLOGIE: Arrivée de la dépouille de feu Christian Penda Ekoka au Cameroun

Armense Nya

Cameroun : une enquête est ouverte après le meurtre de neuf villageois par des soldats

Franklin NIMPA

Burkina Faso: deux civils tués dans une attaque

Armense Nya

CAN 2021 : Inauguration de l’autoroute Yaoundé-Nsimalen

marie Lisette Zogo

Leave a Comment