fbpx
Kapt Media
Africa

Égypte : condamnation à mort de 10 personnes pour avoir planifié des attaques

Un tribunal égyptien a condamné à mort 10 membres du groupe illégal des Frères musulmans pour avoir planifié des attaques contre la police, a déclaré dimanche l’agence de presse nationale MENA.

La plus haute autorité religieuse égyptienne, le Grand Mufti, doit ratifier les sentences, a-t-elle ajouté.

L’identité des accusés n’a pas été révélée, et il n’a pas été possible de déterminer comment ils ont plaidé les charges.

L’Égypte a mis en place l’une des plus importantes mesures de répression de son histoire moderne contre la Confrérie après le renversement par l’armée du président islamiste Mohamed Mursi, premier président librement élu du pays, en 2013, à la suite de manifestations massives contre son régime.

Le gouvernement considère la Confrérie comme une organisation terroriste. Le groupe a longtemps déclaré qu’il était attaché à un changement pacifique.

Les 10 personnes condamnées à mort avaient formé un groupe appelé « Brigades Helwan », a indiqué MENA, en référence à une ville située au sud du Caire. Ils faisaient partie d’un complot plus large visant à attaquer des cibles policières dans la région du Caire, dans le but de renverser le régime, ajoute le journal.

Related posts

République centrafricaine : mise en liberté de 23 ressortissants tchadiens

Franklin NIMPA

Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo, le retour de l’enfant prodige dans son village natal

marie Lisette Zogo

Namibie : Mesures de prévention contre la COVID-19 en baisse

Franklin NIMPA

Attentat suicide à Mogadiscio

marie Lisette Zogo

Côte d’Ivoire : Rencontre entre Ouattara et Gbagbo – Suspens et surprise !

Franklin NIMPA

Leave a Comment