fbpx
Kapt Media
Health

COVID-19 : MADELEINE TCHUENTE IMPORTE POUR 7,5 MILLIONS DE MÉDICAMENTS QUI IRONT A LA POUBELLE

Par un décret signe Paul Biya en avril 2020, le président de la république ordonnait la fabrication des médicaments chloroquine et de l’azithromycine.

En annonçant la nouvelle dans les médias, la ministre Madeleine Tchuente a fait savoir que tout était prêt, sauf les intrants et que son acquisition était juste une question de temps. À la grande surprise des Camerounais, en aout 2020 la ministre de la recherche scientifique et de l’innovation, annonçait que 5 millions de comprimés de chloroquine et 2,5 millions d’azithromycines avaient déjà été fabriqués. Produits par l’Institut de recherches médicales et d’études des Plantes Médicinales (IMPM) de Yaoundé, et mis à la disposition des patients.

Deux mois avant l’annonce de la production, au mois de juin 2020 le Conseil scientifique des urgences de santé publique (CSUSP) camerounais pour la riposte contre la Covid-19 avaient déconseillé l’usage de l’hydroxychloroquine (HCQ) pour le traitement du coronavirus.

Curieusement, pratiquement deux mois après cette sortie, le ministère de Madeleine Tchuente a plutôt procédé à l’acquisition en Inde, de 5 millions de comprimés d’hydroxychloroquine, 500 000 comprimés d’azithromycine et 300 kg d’intrants d’azithromycine. Le stock de ces produits est encore intact, plus de quatre milliards de FCFA que le ministère de Tchuente aurait pulvérisé.

Au-delà de  l’Institut de recherches médicales et d’études des Plantes Médicinales (IMPM) de Yaoundé, le Cameroun dispose de plusieurs entreprises pharmaceutiques capables d produire des médicaments. Au-delà de Cinpharm de célestin Tawamba, il y a Africure Pharmaceuticals, cette usine inaugurée en février 2028 par le premier ministre Yang Philemon , d’une valeur de 16 milliards de francs CFA, c’est le fruit du forum Inde/Afrique tenu à New Delhi en 2013 au cours duquel des investisseurs avaient été briefés sur les occasions de faire des affaires au Cameroun.

Related posts

Centre Médical de l’Arrondissement de Mbé

marie Lisette Zogo

Cameroun : Une épidémie de choléra suscite l’inquiétude de Human Rights Watch

Franklin NIMPA

Alzheimer : Une possible lueur d’espoir pour les patients

marie Lisette Zogo

Adamaoua : un pédiatre pour toute la région

marie Lisette Zogo

Durée de la protection conférée par les vaccins COVID-19 : Les experts ne le savent pas encore

Franklin NIMPA

CAN 2021 : Quatre joueurs éthiopiens positifs au COVID-19

marie Lisette Zogo

Leave a Comment