fbpx
Kapt Media
Sport

Coupe Arabe de la FIFA : La Tunisie battue par l’Algérie

Des buts inscrits en prolongation par le remplaçant Amr Sayoud et Yacine Brahimi ont permis à l’Algérie de s’imposer 2-0 face à ses voisins tunisiens en finale de la Coupe arabe de la FIFA, samedi au stade Al Bayt.

L’Algérie a ajouté la couronne arabe au titre de la Coupe d’Afrique des Nations qu’elle a remporté en 2019 et qu’elle défendra au Cameroun le mois prochain.

Sayoud, 31 ans, a fait ses débuts internationaux lors du premier match de l’Algérie dans le tournoi, mais n’a plus joué jusqu’à son entrée en jeu juste après l’heure de jeu en finale.

Son tir tonitruant à la 99e minute n’a laissé aucune chance au gardien tunisien Mouez Hassen et a fait de Sayoud un héros national instantané.

Brahimi a marqué sur une échappée avec le dernier coup de pied de la partie alors que la Tunisie poussait tout le monde pour un dernier corner, et il s’est enfui sans contrôle après que le ballon ait été dégagé par la défense algérienne.

Les deux pays, qui jouaient sans leurs joueurs évoluant en Europe, semblaient fatigués à la fin de ce tournoi de 18 jours, mais ils ont continué à faire pression pour marquer des buts, dans l’ambiance survoltée d’une foule de 60 456 personnes.

Le tournoi a été conçu comme une répétition générale de la Coupe du monde de l’année prochaine.

C’est la première fois que les supporters se pressent dans certains stades que l’État arabe du Golfe a construits en vue du tournoi mondial.

Des milliers de voitures remplies de supporters et décorées de drapeaux algériens, tunisiens et qataris se sont dirigées vers le nord sur la voie rapide du désert menant au stade Al Bayt, à environ 50 km au nord de la capitale qatarie.

Le stade, qui ressemble à une tente bédouine géante noire et blanche comme celles traditionnellement utilisées par les tribus nomades du golfe arabe, accueillera le match d’ouverture de la Coupe du monde.

La Tunisie a touché la barre transversale par l’intermédiaire de Bilel Ifa à la 14e minute, et le gardien de but algérien Rais Mbolhi a dû repousser la tentative de Naim Sliti dans un début de match brillant pour les outsiders.

Mais l’Algérie aurait dû mener lorsque Tayeb Mezaini a eu le but à sa portée à la 21e minute, mais sa frappe est passée à côté.

L’Algérie avait la meilleure possession de balle, mais la meilleure occasion de la deuxième mi-temps revenait à la Tunisie. Seifeddine Jaziri menait une contre-attaque à la dernière minute, mais son tir se logeait dans le filet latéral.

L’Algérie a finalement réussi à faire la différence dans le temps additionnel, bien qu’elle ait eu besoin de plusieurs arrêts de Mbolhi pour conserver son avance.

Quelques heures plus tôt, le Qatar et l’Égypte se sont affrontés dans le match pour la troisième place, les deux équipes cherchant à se consoler après leur élimination en demi-finale mercredi.

Le pays hôte a remporté la médaille de bronze 5-4 aux tirs au but, après 90 minutes sans but.

Related posts

Football-TAS : Un président de club camerounais est accusé par la FIFA et Infantino

Franklin NIMPA

Football : Milovan Rajevac, de retour en terre ghanéenne

marie Lisette Zogo

CAN 2021 : La victoire du Mali validée malgré une fin de match prématurée

Franklin NIMPA

Lions indomptables : Antonio Conceição s’exprime après la victoire des lions

Armense Nya

CAN 2021 : Le tirage au sort prévu pour août

marie Lisette Zogo

Samir Handanovic : “Je n’ai pas de problème avec l’arrivée d’Onana. J’aime la concurrence” 

Armense Nya

Leave a Comment