fbpx
Kapt Media
Africa Politics

Côte d’Ivoire : Retour annoncé le 17 juin pour Laurent Gbagbo

Après dix ans d’absence, l’ancien président de la Côte d’Ivoire Laurent Gbagbo prévoit de rentrer dans le pays le 17 juin.

« Je vous annonce que le retour du président Gbagbo sur la terre de Côte d’Ivoire est prévu pour le 17 juin », voilà ce qui a été déclaré par M. Assoa Adou, secrétaire général du Front populaire ivoirien en abrégé FPI qui est le parti de l’ancien président. Depuis son acquittement, ses partisans attendent son retour au pays, car son acquittement était considéré comme une victoire de l’ex président sur ses adversaires politiques.

Il est à noter que la quasi-totalité de ses partisans qui avaient été exilés depuis 2011, sont rentrés en Côte d’Ivoire. Pour ses proches, son retour est une marque de réconciliation et non de revanche. Le président Ouattara avait lui même donné son avale pour le retour de son principal rival en début avril et il avait ajouté que le retour de son prédécesseur et sa famille allait être pris en charge par l’État et qu’il aurait droit aux avantages dus aux anciens présidents.

Les accusations de crime contre l’humanité de l’ex-président ivoirien remontent à la présidentielle de 2016 quand Laurent Gbagbo avait refusé d’admettre sa défaite face à Ouattara, causant une crise postélectorale qui a entrainé la mort de près de 3000 morts, une autre condamnation pour le « Braquage » de la Banque centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest pèse sur lui, mais il se peut qu’après le feu vert du président Ouattara les poursuites soient abandonnés.

Related posts

Éthiopie : L’armée fédérale bombarde Makele

Armense Nya

Côte d’Ivoire : Le stade Olympique Ebimpé fermé pour travaux

marie Lisette Zogo

Mali : Les ouvriers subissent la pression des sanctions

Franklin NIMPA

Football : Milovan Rajevac, de retour en terre ghanéenne

marie Lisette Zogo

RCA : Un procès pour crimes de guerre en République centrafricaine a été reporté après la défection d’un avocat.

Franklin NIMPA

Afrique : Les nouvelles menaces terroristes liées au djihadisme justifient un changement de tactique militaire

Franklin NIMPA

Leave a Comment