fbpx
Kapt Media
Africa Politics

Côte d’Ivoire : Rencontre prévue entre Ouattara et Gbagbo, un geste significatif vers la réconciliation

Ouattara et Gbagbo

Le président ivoirien Alassane Ouattara recevra son prédécesseur Laurent Gbagbo le 27 juillet, ont annoncé les autorités mercredi. Il s’agira de la première rencontre entre les deux hommes depuis le retour de Gbagbo au pays en juin, après son acquittement par la Cour pénale internationale.

Deux des plus grands leaders politiques de Côte d’Ivoire doivent se rencontrer la semaine prochaine dans ce qui est considéré comme une étape cruciale pour réconcilier le passé politique du pays qui a failli le diviser.

Le président ivoirien Alassane Ouattara accueillera son prédécesseur Laurent Gbagbo le 27 juillet, ont annoncé les autorités mercredi. Il s’agira de la première rencontre entre les deux hommes depuis le retour de Gbagbo au pays en juin, après son acquittement par la Cour pénale internationale.

Le ministre ivoirien de la Communication et porte-parole du gouvernement, Amadou Coulibaly, a déclaré lors d’une conférence de presse à Abidjan mercredi soir que le président avait eu une conversation téléphonique avec son prédécesseur au début du mois pour planifier la rencontre.

« Je ne peux pas dire si la conversation téléphonique a été longue ou courte, mais oui, le président Ouattara recevra Gbagbo le mardi 27 juillet à la Maison de l’État », a déclaré le porte-parole du gouvernement ivoirien lors de la conférence de presse diffusée sur plusieurs chaînes de télévision du continent.

La rencontre de mardi prochain sera la première entre les deux hommes depuis le scrutin présidentiel de 2010, qui a été suivi de violences postélectorales en raison de résultats contestés.

M. Gbagbo, président du pays depuis 2000, avait refusé de reconnaître sa défaite et de céder le pouvoir à M. Ouattara. Il a ensuite été arrêté en avril 2011 après des mois de violences déclenchées par son refus de reconnaître Ouattara comme vainqueur du scrutin.

Au moins 3 000 personnes sont mortes à la suite des violences postélectorales dans le pays.

Gbagbo a ensuite été envoyé à La Haye, où il a été jugé par la Cour pénale internationale pour crimes contre l’humanité. Il a été acquitté en juin.

L’homme de 76 ans est rentré au pays le mois dernier après son acquittement par le tribunal. Son retour le 17 juin a marqué une avancée vers la réconciliation et la guérison de la longue crise politique que traverse le pays.

Au début du mois, lors d’une rencontre avec Henri Konan Bédié, son prédécesseur et ancien rival devenu allié, Gbagbo a déclaré que ces retrouvailles étaient un acte de réconciliation.

Le président Ouattara a salué le retour de Gbagbo, déclarant qu’il avait accepté le plan de retour au pays « dans un esprit de réconciliation ». Le président a profité de la fête musulmane du sacrifice, Idd ul-Adha, mardi, pour lancer un appel à la guérison nationale.

Related posts

Hi-tech : Orange déploie deux nouveaux Digital Centres en Afrique

Franklin NIMPA

Nigeria : Le Gouvernement fédéral prévoit de rapatrier 322 000 réfugiés nigérians du Niger, du Cameroun et du Tchad

Franklin NIMPA

Algérie : De violents incendies ravage la région de Kabylie

Franklin NIMPA

Guinée : Arrestation des soldats pour vol d’argent à la Présidence

Franklin NIMPA

Mali : RFI et France24 définitivement déguerpis du territoire 

Armense Nya

Rwanda : La famille du héros de  » Hôtel Rwanda  » dépose une plainte de 248 milliards de FCFA contre Kigali

Franklin NIMPA

Leave a Comment