fbpx
Kapt Media
World

Conseil de sécurité de l’ONU : Les nouveaux membres non-permanents du Conseil sont le Gabon et le Ghana

Vendredi, l’Albanie, le Brésil, le Gabon, le Ghana et les Émirats arabes unis (EAU) ont été choisis par la 75e session de l’Assemblée générale de l’ONU pour être les prochains membres non permanents du Conseil de sécurité de l’ONU à partir du 1er janvier 2022 pour une période de deux ans, rapporte l’ONU.

En vertu du scrutin final de l’Assemblée générale, le Ghana a reçu 185 voix, le Gabon 183, les Émirats arabes unis 179, l’Albanie 175 et le Brésil 181 voix. La République démocratique du Congo (RDC) a reçu trois voix, tandis que le Pérou et l’Iran ont chacun reçu une voix.

Par ailleurs, le Conseil de sécurité est un organe de 15 membres, dont cinq sont permanents et disposent d’un droit de veto : La Chine, les États-Unis, la France, le Royaume-Uni et la Russie.

En tant que membres non permanents, les cinq nouveaux élus rejoindront l’Inde, l’Irlande, le Kenya, le Mexique et la Norvège, les cinq autres membres jusqu’à la fin de l’année 2022.

Parmi les membres non permanents du Conseil de sécurité qui quittent leur siège à la fin de l’année figurent le Vietnam, pour le groupe Asie-Pacifique ; Saint-Vincent-et-les-Grenadines, pour le groupe Amérique latine et Caraïbes ; l’Estonie, pour le groupe Europe de l’Est ; et le Niger et la Tunisie pour le Continent Africain.

Trois États en course pour les deux sièges du continent Africain

La majorité des États qui ont présenté leur candidature à un siège non permanent au Conseil n’ont pas rencontré d’opposition au sein de leur groupe régional, à l’exception du Gabon et du Ghana, qui étaient également en concurrence pour l’un des deux sièges disponibles pour le bloc africain par la République démocratique du Congo (RDC).

Pour pouvoir postuler un siège non permanent au Conseil, chaque pays doit obtenir les voix des deux tiers des États membres présents et votants à l’Assemblée générale, soit un minimum de 129 voix et si les 193 États membres de l’ONU sont présents et votants.

Une élection formelle est nécessaire même si les candidats ont été soutenus par leur groupe régional et qu’ils ne rencontrent pas d’opposition.

Related posts

Mercato : Georginio Wijnaldum s’engage avec le PSG jusqu’en 2024

marie Lisette Zogo

Microsoft nomme son PDG Satya Nadella au poste de président du conseil d’administration

Franklin NIMPA

Télévision-Journal : TF1 en deuil

marie Lisette Zogo

Une centaine de Palestiniens tués à Gaza et 13 soldats israéliens tués lors d’un dimanche sanglant

Franklin NIMPA

AC Milan : Coup dur pour Ibrahimovic

marie Lisette Zogo

Afrique: L’Algérie interdit le survol de son territoire aux avions militaires français

Armense Nya

Leave a Comment