fbpx
Kapt Media
Politics World

Colonisation : l’Allemagne avoue son implication dans un « génocide » en Namibie

Le passé de tout un chacun refais surface, car après la France et le Rwanda, c’est au tour de l’Allemagne et de la Namibie. Ce vendredi, l’Allemagne a pour la première fois reconnu avoir commis un « génocide » contre les populations de Herero et Nama en Namibie lors de la colonisation de ce pays, c’est-à-dire entre 1884 et 1915. D’après le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas,

« Nous qualifierons maintenant officiellement ces évènements pour ce qu’ils sont du point de vue d’aujourd’hui : un génocide. »

Selon des infos reçues de nos confrères de France24, Berlin versera plus d’un milliard d’euros d’aide au développement au pays et ceci dans le but d’aider les descendants des deux populations et cette somme sera versée sur une période de 30 ans et d’après le porte-parole du président namibien, Hage Geingob, « L’acceptation de la part de l’Allemagne qu’un génocide a été commis est un pas dans la bonne direction, c’est la base de la deuxième étape, qui consiste à présenter des excuses, suivies de réparations. »

Pour la petite histoire, c’est après une révolte en 1904 contre les colons allemands qui pillaient leurs terres et leur bétail qu’une centaine de personnes avaient été tués. C’est le général allemand Lothar Von Trotha qui avait été envoyé pour les exterminer et un soulèvement des Nama un an plus entraina la même extermination. Au moins 60 000 Herero et environ 10 000 Nama avaient été tués. Comme techniques génocidaires, il y avaient du massacre de masse, exil dans le désert où des milliers d’hommes et de femmes avec des enfants sont morts de soif, il y avait aussi des camps de concentration comme celui de Shark Island.

Et pour prouver la « supériorité de la race blanche », les crânes des victimes avaient été envoyés en Allemagne pour des expériences scientifiques. Les crimes commis pendant cette période ont toujours empoisonné les relations entre les deux pays depuis de nombreuses années, reste donc à espérer que ce nouveau pas vers la réconciliation changera beaucoup de choses entre les deux pays.

Related posts

Inter Milan : Samuel Eto’o intronisé au Hall of Fame

marie Lisette Zogo

Afrique : Retour de Gbagbo en politique. Ce que cela signifie pour la Côte d’Ivoire

Franklin NIMPA

Mondial 2022 : Conceiçao garde ses joueurs malgré le report des éliminatoires

marie Lisette Zogo

Boxe : Carlos Takam, en tête aux points, privé de la suite de son combat par un arrêt brutal

Franklin NIMPA

Transferts : Mamadou Sakho signe à Montpellier

marie Lisette Zogo

Mali : Nomination du nouveau Premier ministre de transition

marie Lisette Zogo

Leave a Comment