fbpx
Kapt Media
Society World

Canada : les parties belligérantes du Cameroun acceptent d’entrer dans un processus de paix

Le gouvernement du Cameroun et certaines factions séparatistes des régions anglophones du pays ont accepté d’entamer un processus visant à résoudre un conflit qui a fait plus de 6 000 morts, a déclaré le ministère canadien des Affaires étrangères.

« Le Canada se félicite pour l’accord conclu par les parties pour entamer un processus visant à parvenir à une résolution globale, pacifique et politique du conflit », a déclaré la ministre des Affaires étrangères, Mélanie Joly, dans un communiqué vendredi.

Mélanie Joly

Le communiqué précise que le Canada a accepté un mandat pour faciliter le processus et que les parties ont convenu de former des comités techniques pour commencer à travailler sur des mesures de confiance.

Le conflit armé, qui a débuté en 2017, découle de la perception d’une marginalisation de la communauté anglophone du Cameroun par la majorité francophone de l’État d’Afrique centrale.

Depuis lors, des factions de milices sécessionnistes affrontent les troupes gouvernementales dans les deux régions anglophones pour tenter de former un État sécessionniste appelé Ambazonia.

Le dialogue national de 2019, qui a accordé un statut spécial aux deux régions anglophones, n’a pas permis de résoudre le conflit, qui s’est intensifié. Près de 800 000 personnes ont été déplacées et 600 000 enfants n’ont pas un accès complet à l’éducation, a indiqué le Canada.

« Les parties à cet accord sont la République du Cameroun, le Conseil de gouvernement de l’Ambazonie et la Force de défense de l’Ambazonie, le Mouvement de libération du peuple africain et la Force de défense du Southern Cameroons, le gouvernement intérimaire et l’équipe de coalition de l’Ambazonie. Les parties expriment en outre l’espoir que d’autres groupes se joindront au processus », indique la déclaration.

Mélanie Joly

Un porte-parole du gouvernement n’a pas répondu immédiatement à une demande de commentaire samedi. Les porte-paroles des factions séparatistes n’ont pas pu être joints pour des commentaires.

Related posts

Emmanuel Macron reçoit une gifle lors d’un déplacement dans la Drôme

marie Lisette Zogo

Top 10 des personnes les plus riches du monde – 24 janvier 2023

Franklin NIMPA

RDC : une vingtaine de paysans enlevés à Fizi

Armense Nya

Cameroun : Les forces armées victimes d’attaques

Franklin NIMPA

Cameroun – Prévention routière : Les premiers résultats des caméras dans les bus déjà visibles

marie Lisette Zogo

Panne de courant : Les étudiants à Meiganga manifestent contre les coupures d’électricité

marie Lisette Zogo

Leave a Comment