fbpx
Kapt Media
Sport

CAN 2021 : Le compte à rebours est lancé

Le Cameroun accueillera la prochaine Coupe d’Afrique des Nations, dont le coup d’envoi est prévu en janvier 2022.

À l’issue de la cérémonie du tirage au sort final de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), les officiels et autres membres du comité d’organisation ont poussé un soupir de soulagement.

Non seulement le Cameroun a organisé une cérémonie somptueuse pour commémorer le football africain à Yaoundé, mais il a également marqué des points dans la bataille de communication qu’il mène depuis plusieurs mois, visant à démontrer sa capacité à accueillir la compétition le jour venu.

Nous sommes convaincus que l’année prochaine, l’Afrique et le monde entier assisteront à un spectacle de très grande qualité au Cameroun.

Depuis janvier 2019, lorsque la Confédération africaine de football (CAF) a choisi l’Égypte pour remplacer le Cameroun en tant qu’hôte du tournoi à la suite d’un scandale financier, les autorités camerounaises ont connu des doutes et des difficultés.

Le scandale  » détournement présumé de fonds publics «  est le reflet d’un mécontentement généralisé, déjà alimenté par les crises politiques, le manque d’infrastructures, la corruption, l’insécurité et même les embouteillages.

Fin septembre 2020, plusieurs militants politiques – qui avaient exigé un audit des fonds alloués à la préparation de l’événement – ont été emprisonnés et sont toujours détenus dans plusieurs prisons du pays.

Absence de complexe sportif

Aujourd’hui, il y a moins de raisons de s’inquiéter en ce qui concerne les infrastructures. Cinq des six stades qui ont été sélectionnés pour accueillir les jeux sont pleinement opérationnels.

Le sixième, le stade d’Olembé à Yaoundé, qui accueillera la cérémonie d’ouverture, est – après de nombreux rebondissements – presque terminés. Selon les responsables du chantier, les matchs devraient s’y dérouler à partir de septembre.

En revanche, le Cameroun a dû renoncer à son rêve d’un ambitieux complexe sportif (qui devait comporter un lac artificiel, un gymnase, une piscine olympique, des courts de tennis, des terrains de basket et de volley, un pôle hôtelier et plusieurs espaces commerciaux).

Pendant ce temps, l’état d’avancement d’autres infrastructures, non sportives, reste préoccupant. Par exemple, à Douala, les travaux d’élargissement de la route stratégique de l’Est – qui mène au stade Japoma et par laquelle transitent les marchandises destinées au Tchad et à la RCA – se sont arrêtés, provoquant d’énormes embouteillages aux heures de pointe.

Réussir à tout prix

À Garoua, le complexe hôtelier de la ville, qui accueillera les géants nigérians et égyptiens avec leurs hordes de supporters, est loin d’être satisfaisant.

Le bassin de Limbé, situé dans la région anglophone du Sud-Ouest, ne dispose toujours pas d’une sécurité suffisante.

Le Fako, une division de la région du Sud-Ouest, semble être paisible ; mais des incursions menées par des milices sécessionnistes dans le quartier de Muea à Buea à la mi-juin ont menacé le bon déroulement du tournoi. La CAF est néanmoins optimiste quant à la capacité du Cameroun à organiser  » la plus belle CAN de l’histoire « .

« Nous sommes confiants que l’année prochaine, l’Afrique et le monde entier assisteront à un spectacle de très grande qualité au Cameroun », a déclaré son président, Patrice Motsepe, en marge de la cérémonie de tirage au sort. « C’était un choix judicieux de désigner le Cameroun comme pays hôte de cette CAN. C’est notre plan A et B, et il n’y a pas d’autres options ». En d’autres termes, le Cameroun est désormais voué à la réussite.

Patrice Motsepe

Related posts

Samuel Eto’o: “Personne n’a sa place assurée dans cette équipe” 

Armense Nya

CAF : Augmentation des effectifs pour la Coupe d’Afrique des Nations 2021

Franklin NIMPA

Ligue 1 : Didier Lamkel Zé arrive à Metz

Franklin NIMPA

Football : L’UEFA dévoile le remaniement de la Ligue des champions avec plus de places à gagner

Franklin NIMPA

AC Milan : Coup dur pour Ibrahimovic

marie Lisette Zogo

 Football: Samuel Eto’o condamné par la justice espagnol à 22 mois d’emprisonnement 

Armense Nya

Leave a Comment