fbpx
Kapt Media
Society

CAN 2021 au Cameroun : Pourquoi les stades sont vides ?

Aussitôt que vous entrez dans le pays, il est difficile de ne pas remarquer que le plus grand événement footballistique africain, qui a débuté le 9 janvier et se poursuivra jusqu’au 6 février, a pris le devant de la scène dans cette nation d’Afrique centrale.

Il ne fait aucun doute que les Camerounais sont fous de football. Et pourquoi ne le seraient-ils pas, compte tenu du pedigree footballistique de leur pays ? Les Camerounais sont cinq fois champions d’Afrique et seule l’Égypte, avec sept titres, les surpasse en tant que géant du football africain. Pourtant, alors que la CAN 2021 entame sa deuxième semaine d’action, le nombre de supporters dans les stades est très faible et décevant.

Lawrence Ndeke, un journaliste local au Cameroun, a déclaré que la CAF et le comité d’organisation local ont établi des directives strictes selon lesquelles les gens ne peuvent regarder les matchs dans le stade que lorsqu’ils sont vaccinés contre la Covid-19. En fait, le secrétaire général de la CAF, Veron Mosengo-Omba, a déclaré avant le début du tournoi que les supporters non vaccinés ne seraient pas autorisés à assister aux matchs.

Et il semble que les Camerounais ne veulent pas être vaccinés, selon Ndeke.

« La plupart ne croient pas que la Covid-19 existe. Ils n’ont donc aucun problème à rester à l’écart des matchs de la CAN », a ajouté M. Nkede.

Lawrence Ndeke

Seuls six pour cent de la population camerounaise sont vaccinés. Cela devrait également expliquer pourquoi le port du masque n’est pas une culture ici, sans parler de la faible importance accordée à la désinfection avant d’entrer dans un lieu public.

Cependant, ce n’est pas seulement le fait de ne pas se faire vacciner qui éloigne les gens. Pour de nombreux Camerounais, le prix des billets est exorbitant. Le billet le moins cher coûte 3000 Fcfa. Le
plus cher est de 15000 Fcfa.

D’autres coûtent 5000 Fcfa et 8000 Fcfa. Ndeke a déclaré que de tels prix de billets sont assez élevés pour les locaux. Les gens préfèrent regarder les matchs dans le confort de leur maison, à la télévision.

D’autres se rendent dans les parcs ouverts où ces matchs sont diffusés en direct sur des écrans géants, et le visionnage est gratuit. En outre, les heures de coup d’envoi sont également défavorables. Le coup d’envoi des premiers matchs est donné à 14 heures, heure du Cameroun, soit 16 heures en Ouganda.

Les deuxièmes matchs débutent à 17 heures au Cameroun (19 heures, heure d’Afrique de l’Est), tandis que les derniers matchs ont débuté à 20 heures au Cameroun, soit 22 heures en Ouganda. Mais le problème est qu’à 14 heures au Cameroun, la plupart des gens sont encore au travail.

Avec l’économie difficile en jeu au Cameroun, et en Afrique en général, à cause de Covid-19, la priorité ne peut être le football, mais un revenu pour faire vivre sa famille.

Related posts

Cameroun : Visite du ministre de la Défense à Maroua visant à renforcer la lutte contre Boko Haram

Franklin NIMPA

Les Ambazoniens démentent les allégations d’alliance avec le mouvement des indigènes du Biafra (IPOB)

Franklin NIMPA

Cameroun : Messe d’anniversaire d’un évêque perturbée par des coups de feu

Franklin NIMPA

Cameroun: le MRC déplore les traitements inhumains

Armense Nya

Cameroun : Les membres de la famille présidentielle enterrent leurs proches

Franklin NIMPA

Ouganda : des explosions font plusieurs blessés à Kampala

Armense Nya

Leave a Comment