fbpx
Kapt Media
Society

Cameroun : une enquête est ouverte après le meurtre de neuf villageois par des soldats

Le gouvernement camerounais a déclaré mardi qu’un groupe de soldats avait tué neuf villageois, dont une fillette de 18 mois. Les autorités ont qualifié l’incident de réponse « manifestement disproportionnée » et « précipitée » à une confrontation dans la partie anglophone du pays.

Le 1er juin, quatre soldats étaient à la recherche d’un camarade disparu dans le village de Missong, au nord-ouest du Cameroun, lorsqu’ils sont tombés sur un groupe de villageois en colère que le ministère de la Défense a qualifié de « furieux » dans un communiqué.

Depuis 2017, un conflit déchire les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun. L’armée et les militants sécessionnistes ont tous deux été accusés d’atrocités.

Les civils pris dans l’étau de la guerre sont les premières victimes du conflit. Selon l’International Crisis Group, les combats ont tué plus de 6 000 personnes.

Related posts

Ouganda : Vers la dépénalisation de l’homosexualité ?

Armense Nya

Des revendications pacifiques à la guerre : Histoire de la montée du conflit anglophone au Cameroun

Franklin NIMPA

Sénégal : Le Train Express Régional officiellement mis en service

marie Lisette Zogo

Faits divers : Enlèvement de cinq personnes dans un lycée camerounais

Franklin NIMPA

Cameroun : Quatre hommes condamnés à mort pour une fusillade dans une école

Franklin NIMPA

Cameroun : Trois gendarmes tués par des groupes séparatistes

Franklin NIMPA

Leave a Comment