fbpx
Kapt Media
Economy World

Cameroun : un million de licences du logiciel russe MyOffice pour le Ministère de l’Éducation de Base

MyOffice, le développeur russe de logiciels de bureautique pour le travail en commun sur les documents et les communications, a annoncé qu’un mémorandum a été signé avec le ministère de l’Enseignement primaire de la République du Cameroun pour la fourniture d’un million de licences du logiciel MyOffice à toutes les écoles du pays sur une période de 10 ans.

La cérémonie de signature a eu lieu à Yaoundé, la capitale du Cameroun, avec le soutien direct du ministère des Affaires étrangères de Russie, représenté par M. Anatoliy Gennadyevich Bashkin, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la Fédération de Russie en République du Cameroun.

Ce protocole a été signé par M. Laurent Serge Etoundi Ngoa, ministre de l’éducation de base de la République du Cameroun, et M. Jafar Hilali, fondateur et associé directeur de Carousel Finance SA, partenaire principal pour la distribution de MyOffice dans les pays africains.

Cette collaboration, sous forme de partenariat public-privé, prévoit que Carousel Finance SA fournira 1 million de licences MyOffice aux écoles primaires et secondaires de la République du Cameroun sur une période de 10 ans, et que les établissements scolaires recevront gratuitement le logiciel MyOffice.

Ce protocole a été signé lors d’une mission d’affaires dans le pays, qui a donné lieu à une série de rencontres au plus haut niveau de l’État. Par exemple, lors d’une réunion avec M. Joseph Dion Ngute, Premier ministre de la République du Cameroun, les parties ont discuté des défis actuels dans la sphère de la sécurité de l’information auxquels sont confrontés les dirigeants de la république et ont examiné des propositions visant à développer un programme de numérisation dans le pays en utilisant des logiciels russes.

« La signature du mémorandum est devenue une suite logique de la collaboration avec MyOffice. L’année dernière, nous avons lancé des projets pilotes à mettre en œuvre dans 10 écoles du Cameroun, qui ont démontré leur efficacité dans le cadre du programme scolaire. Notre approche de l’enseignement aux enfants implique non seulement le transfert des connaissances scientifiques fondamentales, y compris les sciences naturelles, mais aussi le développement des compétences en matière de culture numérique chez les jeunes générations. Nous sommes intéressés par l’utilisation du logiciel russe sécurisé MyOffice dans nos pratiques pédagogiques, et à partir d’aujourd’hui, il sera livré à toutes les écoles du pays », a déclaré Laurent Serge Etoundi Ngoa,ministre de l’éducation de base de la République du Cameroun.

Laurent Serge Etoundi Ngoa

« MyOffice suscite un réel intérêt de la part des pays africains qui font leurs premiers pas sur le chemin de la civilisation et font face à de nouveaux défis dans le domaine de l’informatique. La République du Cameroun a été l’un des premiers pays à donner la priorité au développement de sa souveraineté numérique ; elle a reconnu la nécessité de mettre à niveau sa propre infrastructure propriétaire, et a déjà vu les premiers résultats positifs des projets pilotes de mise en œuvre du logiciel russe. L’accord officiel est une confirmation de l’intérêt sérieux du gouvernement de la République du Cameroun à passer aux produits modernes et sûrs de MyOffice », a déclaré Jafar Hilali, fondateur et associé directeur de Carousel Finance SA, un partenaire principal pour la distribution de MyOffice dans les pays africains.

Jafar Hilali

« La République du Cameroun vise à devenir un leader sur le continent africain en fournissant à ses citoyens des services numériques modernes et un soutien. Aujourd’hui, 14% de la population dispose d’une connexion Internet, et la longueur totale des lignes de communication à haut débit dépasse 8000 km. Il est clair que la mise en œuvre de la numérisation dans le pays serait impossible sans d’abord fournir une formation et développer la culture numérique. Le passage au logiciel russe moderne MyOffice dans les écoles camerounaises permettra d’atteindre cet objectif plus rapidement et plus facilement », estime Gleb Cheglakov, associé directeur de Carousel Finance SA.

Gleb Cheglakov

« Nous voyons un grand potentiel dans le développement du partenariat russo-africain, et nous pensons que la République du Cameroun est l’un des pays les plus attrayants pour les entreprises russes, car elle affiche une croissance démographique stable et une prospérité économique. Selon la Banque mondiale, la taille de la population a augmenté de 27 % au cours des dix dernières années seulement et le PIB par habitant a augmenté de 41 % au cours de la même période. La signature de ce mémorandum de haut niveau souligne l’intérêt mutuel et ouvre de nouveaux horizons pour le développement du partenariat public-privé », a souligné Dmitry Komissarov, directeur général de MyOffice.

Dmitry Komissarov

Related posts

AC Milan : Coup dur pour Ibrahimovic

marie Lisette Zogo

Mondial 2022 : Conceiçao garde ses joueurs malgré le report des éliminatoires

marie Lisette Zogo

Ligue des Champions : Liverpool s’offre une place en 8es de finales

marie Lisette Zogo

Hi-tech : Google entend investir 1 milliard de dollars en Afrique sur cinq ans

Franklin NIMPA

Mercato : Jean Armel Kana Biyik signe à Metz

marie Lisette Zogo

Leave a Comment