fbpx
Kapt Media
Society

Cameroun : Trois gendarmes tués par des groupes séparatistes

Deux des trois gendarmes tués avaient été décapités.

Des rebelles séparatistes anglophones ont tué trois gendarmes dans la région du Nord-Ouest du Cameroun, les dernières victimes d’un conflit sanglant qui dure depuis quatre ans, a déclaré le préfet.

L’attaque de samedi fait suite aux meurtres de deux soldats et d’un fonctionnaire dans la région voisine du Sud-Ouest dans deux incidents distincts. Cinq autres fonctionnaires également enlevés dans l’une de ces attaques étaient toujours portés disparus dimanche.

« Trois gendarmes qui étaient à leur poste de contrôle ont été attaqués et tués » par les séparatistes, a déclaré le préfet du département de Ngoketunjia, Quetong Handerson Kongeh, ajoutant que deux des trois tués avaient été décapités. Un quatrième a réussi à s’échapper.

Il a déclaré qu’un grand nombre de rebelles ont submergé les gendarmes qui « n’ont pas pu se défendre ».

Une lutte amère pour l’indépendance menée par des rebelles anglophones fait rage dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun depuis 2017.

Depuis longtemps, les membres de la minorité anglophone des régions les plus occidentales du pays se plaignent d’être marginalisés par la majorité francophone et le président Paul Biya, 88 ans, au pouvoir depuis 38 ans. Depuis 2017, leurs manifestations se sont transformées en un conflit sanglant.

Par ailleurs, les rebelles ont étendu aux civils leurs violentes attaques contre les policiers et les soldats.

L’ONU et les groupes d’aide internationale affirment que les troupes de l’armée et les rebelles anglophones ont commis des abus et des crimes contre les civils.

Au cours des quatre dernières années, plus de 3 500 personnes ont été tuées et plus de 700 000 ont fui leur foyer pour échapper au conflit.

Related posts

Cameroun : Les conséquences de la pêche illégale au large des côtes du pays sur la sécurité maritime

Franklin NIMPA

Nigeria : Des dizaines d’élèves enlevés en mai, libérés

marie Lisette Zogo

Cameroun : Arrestation du policier responsable du meurtre d’une fillette de 8 ans

Franklin NIMPA

Cameroun : Ajustements en vue de la réouverture des écoles dans un contexte de pandémie de COVID-19

Franklin NIMPA

Ghana : Un Nigérian abattu après avoir poignardé des policiers

Franklin NIMPA

Le porte-parole de l’ONU pour les droits de l’homme, Seif Magango, commente l’assassinat d’un deuxième journaliste au Cameroun

Franklin NIMPA

Leave a Comment