fbpx
Kapt Media
Society

Cameroun : L’ONU condamne la destruction d’un hôpital de district au Sud-Ouest du pays

Le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires a publié une déclaration condamnant la destruction de l’hôpital de district de Mamfe, dans la région du Sud-Ouest du Cameroun. Dans un communiqué vu par Kaptmedia, l’ONU a déclaré que les patients ont dû être transférés vers d’autres structures médicales. Lire la déclaration :

DÉCLARATION DU COORDINATEUR HUMANITAIRE AU CAMEROUN CONDAMNANT LA DESTRUCTION DE L’HÔPITAL DE DISTRICT DE MAMFE DANS LA RÉGION DU SUD-OUEST.

Yaoundé, 10 juin 2022 – Le Coordonnateur humanitaire ad interim au Cameroun condamne fermement la destruction de l’hôpital de district de Mamfe dans la région du Sud-Ouest.

Le 8 juin 2022, des éléments présumés d’un groupe armé non étatique (NSAG) auraient mené une attaque dans la localité d’Egbekow et au cours de cet événement, l’hôpital a également été incendié et détruit. Tous les patients ont dû être transférés vers d’autres centres médicaux. L’hôpital de district de Mamfe couvre plus de 85 000 personnes vivant dans la région. L’hôpital sert de référence médicale principale couvrant les besoins médicaux des zones reculées de la division Manyu. Sa destruction privera la population de soins urgents et affaiblira davantage le système de santé local.

Au moins cinq attaques contre les soins de santé ont eu lieu depuis janvier 2022. La crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun a donné lieu à de nombreuses attaques contre les soins de santé, avec des travailleurs de la santé ou des patients menacés, enlevés, blessés ou tués, ainsi que des infrastructures médicales endommagées ou détruites.

Les attaques contre les travailleurs de la santé, les patients et les installations sont des violations graves du droit international des droits de l’homme, elles doivent faire l’objet d’une enquête et les auteurs doivent être tenus responsables », a déclaré le Coordinateur humanitaire a.i. « Les travailleurs de la santé sauvent chaque jour la vie de milliers de personnes et doivent être autorisés à travailler sans crainte ou inquiétude pour leur sécurité ou celle de leurs patients », a-t-il ajouté.

Le Coordinateur humanitaire a.i. au Cameroun appelle toutes les parties à protéger les soins de santé et à s’abstenir d’entraver l’accès aux services médicaux. La communauté humanitaire reste mobilisée pour soutenir les populations affectées dans la région.

Related posts

Cameroun : Déploiement de troupes pour contenir les affrontements communautaires

Franklin NIMPA

MINTP : Le ministre termine sa tournée dans la région Sud

Franklin NIMPA

Attentats en Ouganda : la police annonce avoir neutralisé 5 suspects

Armense Nya

CAMEROUN : Problème de cartes nationale et de double identité, le DGSN S’exprime

kaptmedia

Nigéria: Des hommes armés prennent d’assaut une prison et libèrent 240 détenus

Armense Nya

Afrique : Accord entre le Cameroun et le Gabon pour mieux délimiter la frontière et mettre fin aux conflits

Franklin NIMPA

Leave a Comment