fbpx
Kapt Media
Economy

Cameroun : Le Port de Douala quadruple ses revenus avec la numérisation du paiement des droits d’entrée

Grâce à la numérisation du système de paiement des droits d’entrée au Port Autonome de Douala (PAD) au Cameroun, les revenus de ce segment ont quadruplé. Elles sont passées d’une moyenne de 250 millions de francs CFA (près de 410 000 dollars) les années précédentes à plus d’un milliard de francs CFA actuellement, selon le lieutenant-colonel Bertrand Mekinda, directeur adjoint de Douala Port Security, la société en charge des missions de sécurité au PAD.

Dans un échange avec la presse locale le vendredi 15 avril, il a indiqué qu’un badge d’accès a été mis en place pour les particuliers, usagers et acteurs du port. Doté d’un QR code et coûtant 1 500 francs CFA pour une validité d’un jour, ce nouveau système permet une meilleure sécurisation des recettes que l’ancien système basé sur des tickets papier.

« Lorsque vous achetez votre ticket, toutes vos données sont stockées dans le serveur. Et après un certain temps, il y a une comparaison entre les entrées et les recettes », explique Bertrand Mekinda.

Bertrand Mekinda

Au cours des cinq dernières années, le PAD a entrepris une série de mesures pour sécuriser ses opérations à travers différents projets visant à sa transformation numérique, rappelle la plateforme d’information We Are Tech. Il s’agit notamment de l’installation de plus de 400 caméras HD, de la construction du Task Force Building, un bâtiment qui abrite un data center et une salle de vidéosurveillance.

L’entreprise a également prévu d’acquérir un progiciel de gestion portuaire qui permettra de numériser l’ensemble des services fournis par le port. Dix départements sont concernés par le projet, dont la relation client, le suivi des performances, la réception des navires et le suivi des marchandises.

Quant à la sécurisation des recettes d’entrée, le lieutenant-colonel Bertrand Mekinda estime que la valeur pourrait passer à 2 milliards de francs CFA d’ici la fin de l’année, lorsque de nouvelles cabines seront opérationnelles.

Related posts

Détournement de deniers publics: 20 ans d’emprisonnement pour l’ancien directeur de l’ART

Armense Nya

La mondialisation : rupture ou transformation ?

Franklin NIMPA

Économie : Le FMI octroie un crédit de 570 millions de dollars au Tchad

Franklin NIMPA

Mairie de koutaba : un modèle de gestion autonome de la municipalité

marie Lisette Zogo

Leave a Comment