fbpx
Kapt Media
Africa Society

Cameroun : la République camerounaise ne peut réclamer des territoires au Nigeria

La Commission Nationale des Frontières a déclaré que la rumeur selon laquelle la République du Cameroun réclame au Nigeria plus de territoires dans les régions d’Adamawa et de Borno n’est pas véridique.

Ceci a été révélé par le directeur général de la commission, M. Adamu Adaji, lors de son intervention au journal télévisé du pays.

M. Adaji a déclaré qu’en raison de l’insurrection dans le Nord-Est, les activités frontalières avaient été faibles.

« Cependant, la frontière est définitive et certaines communautés qui étaient affectées par la décision de la Cour internationale ont été échangées. Celles qui devaient aller au Cameroun ont été remises et celles qui devaient aller au Nigeria ont été reprises. Il n’est donc pas vrai que la République du Cameroun demande plus de communautés ou de territoires au Nigeria. Les récentes activités que nous avons entreprises dans le cadre du lot 5 de la démarcation de la frontière entre le Nigeria et le Cameroun concernaient les sections de Taraba et d’Adamawa et il n’a pas été question de communautés recherchées par le Cameroun. Il est malheureux que des gens colportent de telles rumeurs. Je pense que la chose à faire est de contacter la commission pour obtenir les dossiers et les informations appropriés », a déclaré Adaji.

M. Adaji

La responsable de la Commission a réitéré qu’il n’y avait pas de demande de ce type de la part du gouvernement camerounais, ajoutant qu’il ne pouvait pas en demander au Nigeria.

Il a donc exhorté le public à ne pas tenir compte de cette rumeur, car il n’y a pas de demande de ce type.

« Notre territoire reste le nôtre et le gouvernement fait tout ce qui est en son pouvoir pour s’assurer que nos frontières terrestres et maritimes sont sûres et qu’aucun pays ne les altère », a-t-il déclaré.

Related posts

Guinée : L’ancien président guinéen Condé a été libéré de son assignation à résidence

Franklin NIMPA

La fédération zimbabwéenne de football sollicite des sanctions auprès de la FIFA

Franklin NIMPA

Mali : Un délai de deux semaines a été fixé par les Européens pour examiner la situation au Mali

Franklin NIMPA

L’éducation pour l’amélioration en offre d’éducation : Le défi du maire de Bertoua 1er

marie Lisette Zogo

Ligue des champions de la CAF : Et de 10 pour Al Ahly !

marie Lisette Zogo

Sommet sur le financement des économies africaines : une initiative de la France

marie Lisette Zogo

Leave a Comment