fbpx
Kapt Media
Society

Cameroun : la pisciculture, une passion pour les familles déplacées

Grâce au soutien de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), les Camerounais déplacés par les conflits et le changement climatique dans le nord du pays d’Afrique centrale se tournent vers l’aquaculture comme source alternative de revenus.

Ces personnes apprennent à élever des poissons dans des bassins situés à des centaines de kilomètres de la mer, dans une région où les cultures, l’élevage et la pêche artisanale sur le lac Tchad sont les activités agricoles traditionnelles.

On recense plus de 300 000 personnes déplacées à l’intérieur du pays dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun, qui ont été chassées de chez elles à la fois par les activités terroristes et par le rétrécissement du lac Tchad dû au changement climatique.

En ce début d’année 2021, près de 2,7 millions de personnes étaient considérées comme souffrant d’insécurité alimentaire dans le pays, une situation que la pandémie de COVID-19 a aggravée.

Related posts

Cameroun : Des ambazoniens intensifient leur action près de la frontière de Cross River

Franklin NIMPA

Cameroun : Des écoles rouvrent après 3 à 5 ans de conflit

Franklin NIMPA

Somalie : Au moins 11 militaires morts  dans une attaque

Armense Nya

Trois casques bleus blessés dans une attaque au Mali

Franklin NIMPA

Soudan: les populations disent non au coup d’état

Armense Nya

CAMEROUN : Décès du coureur cycliste Éric Kuissi Ngomeni

Armense Nya

Leave a Comment