fbpx
Kapt Media
Society

Cameroun : Jacquis Kemleu Tchabgou-premier président du REC2MTN

Le maire de la ville de Dschang vient d’être désigné par les investisseurs pour diriger le premier Réseau d’affaires camerounais pour la lutte contre la malnutrition et les maladies tropicales négligées.

Le secrétaire général de l’Association des raffineurs d’oléagineux du Cameroun (ASROC), va désormais plaider auprès des chefs d’entreprise en faveur de la lutte contre les maladies tropicales négligées et la malnutrition, en tant que premier président du premier Réseau d’entreprises camerounaises pour la lutte contre la malnutrition et les maladies tropicales négligées (REC2MTN). Comme le rappelle Jacquis Kemleu Tchabgou.

Les maladies tropicales négligées (MTN) sont un groupe diversifié de 20 maladies et groupes de maladies qui ont une chose en commun : leur impact sur les communautés démunies. Cet ensemble de maladies touche plus d’un milliard de personnes, avec des conséquences sanitaires, sociales et économiques dévastatrices. Selon le maire de Dschang, la feuille de route REC2MTN pour la période 2021-2030 fixe des objectifs et des jalons mondiaux pour prévenir, contrôler, éliminer ou éradiquer les 20 maladies et groupes de maladies. Elle fixe également des objectifs transversaux alignés sur le 13e programme général de travail de l’OMS et les objectifs de développement durable, avec des stratégies pour atteindre les objectifs au cours de la prochaine décennie.

Pour l’industrie, il s’agit de contribuer efficacement à la lutte contre les carences en micronutriments chez les femmes en âge de procréer et les jeunes enfants en enrichissant les huiles végétales raffinées en vitamine A et la farine de blé en fer, acide folique, zinc et vitamine B12. Cet enrichissement, qui accompagne la supplémentation, n’a été possible qu’avec le soutien de HKI, partenaire privilégié du Cameroun en matière de santé, notamment de santé publique, ainsi que celui de l’ANOR, bras technique et séculier du ministère de l’Industrie en matière de normes et de qualité.

Dans leur plaidoyer, les industriels s’engagent aux côtés du gouvernement et de son partenaire HKI, à  » contribuer aux questions relatives aux besoins du système de gestion de la malnutrition et à l’appui des partenaires, aux raisons justifiant l’engagement dans la lutte contre la malnutrition, à la mise en place de réseaux d’entreprises sensibles à la nutrition…, aux questions touchant à la qualité de vie des populations, à leur bien-être « , conclut Jacquis Kemleu Tchabgou.

Related posts

Cameroun : Des séparatistes et des militants nigérians paralysent la frontière

Franklin NIMPA

Crise anglophone: Explosion dans une amphithéâtre à Buea

Armense Nya

Afrique : Réunion des dirigeants africains à Yaoundé sur la sécurité régionale

Franklin NIMPA

Cameroun : Futurs jeunes leaders sélectionnés pour la bourse Mandela Washington 2021

Franklin NIMPA

Bankim : le Maire angelbert mveing fait la différence

marie Lisette Zogo

NECROLOGIE: Arrivée de la dépouille de feu Christian Penda Ekoka au Cameroun

Armense Nya

Leave a Comment